14/11/2015

318'me chronique de DAU du 14 novembre 2015

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent dix-huitième jour de l'An 2015

 

Pas vraiment envie d'écrire des trucs drôles

 

  • o   Jeudi il vous avait été dit:- attention demain c'est un vendredi 13. Et le vendredi 13 n'est pas garant de chance. Je parle en connaissance de cause, je suis né un vendredi 13. Et Paris n'a pas eu de chance hier…

 

    •  
    • o   Daesh a tapé à Beirut au Liban causant une cinquantaine de morts et 200 blessés. Quand on sait que le Liban est la Suisse du Proche-Orient, on se doit de se poser des questions chez nous…
    •  
    • o   Daesh a tapé à Paris en France causant 128 morts et plus de 250 blessés. Quand on sait que la France est voisine de la Suisse, on se doit de se poser des questions chez nous…
    •  
  • o   A ces propos sus-mentionnés, il est tout de même effarant de voir que des "dites" grandes puissances ne soient pas capables d'éliminer "Daesh". ce dit "état islamique" qui n'a rien d'un état. A quoi bon être une grande puissance si on se laisse faire comme des amateurs?

 

  •  
  • o   Si on n'est pas d'accord avec les agissements d'un pays, qu'on s'en prenne aux dirigeants comme déjà signalé hier pour les grévistes. Mais tuer des innocents à un concert ou en train de boire un apéro sur une terrasse de bistrot, ça n'est plus de la lâcheté, c'est de l'ignominie, de l'indignité et de la terreur.
  •  
  • o   Selon France-Info, il semblerait qu'un des terroristes était français et connu des Services de Police. On se doit de se demander alors pourquoi la Police n'a pas agit avant le terroriste?S'emparer de ce qui ne peut se défendre est une lâcheté (André Gide)Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. (Kofi Annan) C318 (14.11.15)
  • Daniel Zurcher
  •  
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.