18/11/2015

322ème chronique de DAZ du 18 novembre 2015

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu les trois cent vingt deuxième jour de l'An 2015

 

  • o   (Silence ou applaudissements) Or donc, les 5'745 spectateurs des Vernets ont applaudi pendant une minute au désarroi suite à des tueries barbares. Fidèle à ma tradition, je ne suis allé aux Vernets qu'après les applaudissements. Sur les 10 personnes questionnées et interrogées par la suite si elles préféraient la minute de silence aux applaudissements, 9 m'ont répondu du tact au tac, le SILENCE. On ne peut pas se recueillir dans le brouhaha…

 

    •  
  • o   Applaudir, c'est battre des mains en signe d'approbation, d'enthousiasme et de félicitations. Le peuple des Vernets était-il enthousiaste ou voulait-il féliciter ou approuver les tueurs? Loin de moi toute forme de rituel, mais il y a des coutumes que l'on devrait conserver…

 

    •  
  • o   France 2 et d'autres chaînes montrent en direct dans tous les détails et avec plusieurs caméras la traque aux tueurs par la Police dans le quartier de Saint-Denis. Est-ce vraiment bien utile et nécessaire d'ajouter de la violence à la violence?

 

    •  
  • o   Hier soir, dans la nuit, en rentrant des Vernets, ai vu à la dernière seconde, une cycliste noire, mais noire de noire, habillé tout en noir sur un vélo de couleur noire sans éclairage. Si j'avais été "noir" je ne l'aurais jamais vue. Il y a quand même des gens qui prennent des risques inconsidérés…Je n'imagine pas le génie sans le courage. C322 (18.11.15)

 

  • Daniel Zurcher
  • (Henry de Montherlant)
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.