30/11/2015

Chromnique Bo 334 de DAZ du 30 novembre 2015

La chronique quotidienne de DAZ

 

…et voilà le grand retour…

 

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent trente-quatrième jour de l'An 2015

 

  • o   Quand on re rentre de Chine où il a fait grand beau et chaud (28°), c'est difficile de revenir sur sol genevois où il fait froid (3°), il pleut, il vente et il neige. Bon, y avait qu'à rester là-bas…

 

    •  
  • o   Ai vu, à Cheng-Chau, monter sur un bateau/bac, 300 étudiants d'un immense collège voisin, âgés de 17 à 20 ans. Il y avait aussi 301 téléphones portables dans leurs mains, car un étudiant en écoutait deux à la fois. Qu'on ne s'étonne pas alors qu'il y aura bientôt plus de téléphones portables que d'habitants dans ce bas monde…

 

    •  
    • o   (RTS un) L'aviation russe a déjà tué 1'500 personnes lors de raids aériens en Syrie. One ne connaît pas le bilan de l'aviation française. Mais quand des Français tuent des Syriens en Syrie, il ne faut pas s'étonner si des Syriens viennent tuer à Paris…
    •  
  • o   Au chemin des Coudriers, une entreprise a creusé des fouilles, a posé des immenses tuyaux pour le chauffage à distance et a tout refermé et goudronné. Maintenant, une autre entreprise vient rouvrir les immenses fouilles, changer les tuyaux qui étaient poreux et va refermer le tout en goudronnant. Si on avait contrôlé les tuyaux avant que de refermer, on aurait économisé des millions de francs…L'ignorance conduit toujours à la violence (Bernard Cazeneuve)Daniel Zurcher

 

  • C334 (30.11.15)
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

19/11/2015

Chronique No 323 de DAZ du 19 novembre 2015

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent vingt troisième jour de l'An 2015

 

  • o   (C à dire) La valeur du sol et du sous-sol de l'état islamique (Daech qui veut dire état islamique en arabe) est évaluée à plus de 2'000 milliards d'€uros, soit l'équivalent du PIB français. Il y a du pétrole, du gaz, du coton, des phosphates et du blé. Le tout est vendu soit à la Turquie et même au Syrien Bachar el Assad. Ben voyons! Qui plus est, il y a des trafics d'êtres humains et de l'esclavage pour le marché d'organes. Il ne faut donc pas s'étonner si Daech est bourré de fric 

 

    •  
  • o   Cherché un ami en provenance de Paris à l'Aéroport de Genève. Arrivée de l'aéronef: 11h20, sortie dans le hall 12h00… Il faut presque plus de temps pour sortir de l'aérogare que pour voler entre Paris et Genève…

 

    •  
  • o   Mangé la fondue au Café du Soleil du Petit-Saconnex. Bonne, mais de là à dire que c'est la meilleure du Canton, il y a un pas que nous ne franchirons plus…

 

    •  
  • o   Pas mis de monnaie dans un parcomètre du Petit-Saconnex. Pas par radinerie, mais par manque de petite monnaie. Et pas de contrôle des agents du stationnement. Pourquoi donc les cartes de crédit ne sont pas acceptées par ces machines-là?

 

  •  

Le hasard sait toujours trouver ceux qui savent s'en servir (Romain Rolland)

 

et encore une pour cette dernière chronique

 

Faut-il que les hommes soient bêtes pour fabriquer des machines pour se tuer comme si on ne claquait pas assez vite tout seul? (Alphonse Allais)

 

La chronique prend quelques jours de repos et reparaîtra dès le 30 novembre 2015. Il y a un temps pour tout…

 

Daniel Zurcher

C323 (19.11.15)

Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

18/11/2015

322ème chronique de DAZ du 18 novembre 2015

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu les trois cent vingt deuxième jour de l'An 2015

 

  • o   (Silence ou applaudissements) Or donc, les 5'745 spectateurs des Vernets ont applaudi pendant une minute au désarroi suite à des tueries barbares. Fidèle à ma tradition, je ne suis allé aux Vernets qu'après les applaudissements. Sur les 10 personnes questionnées et interrogées par la suite si elles préféraient la minute de silence aux applaudissements, 9 m'ont répondu du tact au tac, le SILENCE. On ne peut pas se recueillir dans le brouhaha…

 

    •  
  • o   Applaudir, c'est battre des mains en signe d'approbation, d'enthousiasme et de félicitations. Le peuple des Vernets était-il enthousiaste ou voulait-il féliciter ou approuver les tueurs? Loin de moi toute forme de rituel, mais il y a des coutumes que l'on devrait conserver…

 

    •  
  • o   France 2 et d'autres chaînes montrent en direct dans tous les détails et avec plusieurs caméras la traque aux tueurs par la Police dans le quartier de Saint-Denis. Est-ce vraiment bien utile et nécessaire d'ajouter de la violence à la violence?

 

    •  
  • o   Hier soir, dans la nuit, en rentrant des Vernets, ai vu à la dernière seconde, une cycliste noire, mais noire de noire, habillé tout en noir sur un vélo de couleur noire sans éclairage. Si j'avais été "noir" je ne l'aurais jamais vue. Il y a quand même des gens qui prennent des risques inconsidérés…Je n'imagine pas le génie sans le courage. C322 (18.11.15)

 

  • Daniel Zurcher
  • (Henry de Montherlant)
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |