12/12/2015

Chronique No 346 par DAZ du 12.12.15

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent quarante sixième jour de l'An 2015

 

  • o   Fête de l'Escalade ce jour. Les Genevois avaient chassé avec succès les Savoyards cette nuit du 11 au 12 décembre 1602. Mais à quoi bon l'ont-ils fait puisqu'il y en a 60'000 qui viennent tous les jours à Genève?

 

    •  
  • o   Un agriculteur et employé de commerce aux Finances et un vigneron et caporal à la Défense, nous voilà bien servis en Helvétie. Tout ceci me rappelle les leçons dites d'instruction civique où le maître disait: - En Suisse, n'importe qui, oh non, chacun peut devenir Conseiller fédéral…

 

    •  
  • o   (Bus 3) Une jeune dame monte dans le bus 3. Son portable sonne. Vous n'allez pas me croire, elle a dit 14 fois allô. Puis elle a raccroché. Vive le 4G…

 

    •  
  • o   Vendredi soir, la Ville était bourrée de flics partout. Terrorisme oblige. Finalement si le 11 décembre 1602 la Police en en avait fait de même, on aurait pas eu l'Escalade…

 

    •  
  • o   La Ville est bien éclairée, des décorations partout. Et à Paris, on discute du réchauffement de l'atmosphère. Est-ce que toutes ces guirlandes, ça ne réchauffe pas ni n'utilise du courant électrique?

 

    •  
  • o   Le vendeur de châtaignes en bas des rues basses chauffe ses marrons avec de l'électricité produite par une génératrice bruyante fonctionnant à l'essence. Tout fout le camp, même le charbon de bois… Qui veut faire de grandes choses doit penser profondément aux grandes choses (Paul Valéry)Daniel Zurcher 

 

  • C346 (12.12.15)
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.