16/12/2015

No 350, la chronique de DAZ du 16.12.15

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent cinquantième jour de l'An 2015

 

  • o   D'un lecteur assidu: - c'est trop facile de faire des chroniques, n'importe qui peut y faire! Il lui a été répondu; - ouais, c'est très facile, mais faut les faire…

 

    •  
  • o   Lors de la manifestation des grévistes hier à Genève, il y avait 4'000 participants selon La Police et 7'000 selon les syndicats. Visiblement La Police n'était plus en grève puisqu'elle a trouvé un flic qui comptait (faux qui plus est)…

 

    •  
  • o   D'aucuns veulent encore museler plus l'Aéroport de Genève. Genève n'est déjà plus guère qu'un champ d'aviation à une piste, mal foutu pour ses parkings (voir le merveilleux kiss & fly), désert à partir de 20h00 où toutes les boutiques ferment et on veut encore lui imposer d'autres restrictions? En l'état, un avion fait généralement moins de bruit qu'un vélomoteur ou une moto au milieu de la nuit, bien moins que les tondeuses de jardin qui s'actionnent tous les vendredis et samedis, que les camions poubelles à 5 heures du mat. ou encore que les souffleuses de feuilles mortes ou les sirènes des pompiers et autres voitures de flics ou ambulances. Alors, si on ne veut plus de bruit, supprimons tout, pas seulement les avions… Vouloir freiner le développement de l'aéroport, c'est freiner toute la vie économique à Genève…

 

    •  
  • o   Ai consulté la liste des fonds en déshérence publiée ce jour par les banquiers suisses. Ben, il n'y avait pas mon nom. Dommage!

 

    •  
  • o   Lidl Ferney. La cliente devant moi passe à la caisse. – ça fait 50 €uros et 1 centime dit la caissière. La cliente tend un billet de 100 €. La caissière: - vous n'avez pas un centime d'€uro? - Hélas non dit la cliente. Ben, vous ne me croirez pas, mais elle lui a rendu 49.99 €uros. En Suisse allemande on aurait dit: Reglement ist Reglement…

 

  •  
  • o   Suivi hier, toute la journée, sur Option Musique, la collecte pour des jeunes à problèmes. Belle manifestation bien animée par l'inévitable Jean-Marc Richard et ses assistantes. Mais quand l'une, à la fin d'une histoire ajoute en allemand: "Jeder Rappen zaehlt" en français: "chaque centime compte", ça la fout un peu mal…Savoir où l'on veut aller, c'est très bien, mais il faut encore montrer qu'on y va! (Emile Zola)Daniel Zurcher 
  • C350 (16.12.15)
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.