23/12/2015

357ème chronique de DAZ du 23 décembre 2015

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent cinquante septième jour de l'An 2015

 

  • o   Vu à l'angle chemin Colladon, chemin des Crêts, des flics municipaux qui contrôlaient les permis de conduire et de circuler des voitures passantes. Ca ne devait pas être les mêmes qui ne sont pas intervenus lors des saccages du week-end. Et oui, contrôler des permis, c'est plus facile que de gérer des malfrats saccageurs…

 

    •  
  • o   Le car du Genève-Servette HC a été attaqué et vandalisé hier soir au retour de Lausanne. A ce tarif là, il faudra bientôt blinder les cars des clubs sportifs. Qui a dit que la connerie était ce qu'il y a de mieux réparti dans ce bas-monde?

 

    •  
    • o   Les stations de ski passeront Noël au chaud, sans neige. Depuis le temps qu'on nous parle du réchauffement de la planète, il fallait bien que ça commence un jour, non…
  • o   Madame Claude ferme définitivement boutique lit-on dans la TDG! Mais le commerce des péripatéticiennes ne va pas s'arrêter pour autant….

 

  •  
  • o   Ueli Maurer, ancien conseiller fédéral de la Défense et nouveau des Finances, s'est tressé un auto-satisfecit gigantesque, hier, par-devant la presse à Adelboden. Sa plus grande réussite a tout de même été le non-achat du Gripen. Il est vrai que si personne ne dit du bien de vous, il faut le faire soi-même…
  •  

Face aux grands périls, le salut n'est que dans la grandeur. (Charles de Gaulle dans ses mémoires de guerre)

A noter que cette citation ne doit pas être la devise de La Police…

 

Daniel Zurcher

C357 (23.12.15)

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.