25/12/2015

359ème chronique de DAZ de Noël 2015

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent cinquante neuvième jour de l'An 2015

 

    • o   Aujourd'hui, c'est calme, c'est Noël. Belle fête à tous!
  •  
  • o   Angle rue du Valais, rue de Montbrillant. Petit jardin triangulaire. Au milieu un beau sapin plein de cadeaux dessous et 5 ou 6 personnes en t-shirt attablées pour l'apéritif. Ca n'est pas un conte de Noël…
  •  
  • o   Attente du bus, assis dans un abribus en lisant Le Matin de ce matin. Mon portable sonne. Je pose le journal à côté de moi et réponds. Arrive une mimi, la trentaine. Elle prend Le Matin posé sur le banc, s'assied et se met à le lire. Où il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir… Ca n'est pas un conte de Noël…
  •  
  • o   Fin de ballade, terrasse d'un bistrot Place Cornavin. Je m'assieds à la table d'un quidam déjà assis qui avait l'air un peu triste et lui dit: - bonjour, ça va? Vous buvez quelque chose? avec la ferme intention de lui payer un verre. Et le gars de me répondre: ouais, ça va, mais je ne bois que du Gevrey-Chambertin, du Pommard ou du Volnay. Alors j'ai bu une eau minérale tout seul. Ca n'est pas un conte de Noël…
  •  

 

    • o   Lu l'immense affiche: "Internet peut être effrayant pour les enfants sans l'aide des parents". Belle vérité, mais ça peut aussi être effrayant pour les adultes. Il y a longtemps que je me demande si les gars qui ont inventé Internet savaient vraiment ce qu'ils faisaient.Ce qui compte à Noël, ça n'est pas de décorer le sapin, c'est d'être tous réunis! (Kevin Bright)et encore une puisque c'est Noël:Tu fais quoi pour Noël? – Je prends deux kilos… (Anna Gavalda)
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Daniel Zurcher

C359 (25.12.15, Noël)

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.