31/12/2015

la dernière chronique de DAZ...en 2015

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le dernier jour de l'An 2015. Ouf, c'est la dernière…

 

  • o   Coupe Spengler, ce mercredi, 16h10, Davos – Team Canada, reportage de Marc-André Berset: …les joueurs nord-américains de l'Amérique du Nord… Et les joueurs de Davos étaient davosiens…

 

    •  
  • o   Un fidèle lecteur et néanmoins ami me fait justement remarquer que la diminution du dispositif de sécurité anti-terrorisme a été annoncée parce que la mise en place d'un dispositif important de sécurité avait été auparavant annoncée. Il a tout à fait raison. Mais il eût été préférable de ne jamais rien annoncer. On n'informe jamais l'ennemi…

 

    •  
  • o   (RTS Un, journal) Le buffet de la Gare de Lausanne ferme pour restauration… Il n'y a qu'un Lausannois qui puisse dire une pareille évidence…

 

    •  
  • o   (RTS 2, Steve Roth) Rencontre de Coupe Spengler: - XYZ est un défenseur généralement défensif mais actuellement offensif. Bref, c'était un homme à tout faire…

 

  •  

 En sport, quand tu es petit, il faut être plus malin! (Slava Bykov).

 

Et du même hockeyeur, bien philosophe:

 

L'homme est fait pour aller au-delà de ses limites.

 

et finalement pour cette dernière transmise par un lecteur assidu:

 

3 personnes peuvent garder un secret si deux d'entre elles sont mortes… (Benjamin Franklin)

 

Voilà, les chroniques de DAZ, c'est fini. Merci à tous mes lecteurs. May be, tomorrow is another day… (demain sera un autre jour…)

 

Daniel Zurcher

C365 (31.12.15)

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

30/12/2015

Chronique No 364 dz 30.12.15

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent soixante quatrième jour de l'An 2015

 

    • o   C'est la fin d'un an, alors dans toute la presse, on nous ressasse les différents événements, souvent pas drôles de l'année. C'est pas vraiment drôle, effectivement…
    •  
  • o   La Tribune de Genève 2015, qui se veut quotidienne puisqu'elle se surnomme elle-même le Quotidien des Genevois s'intitule ce mercredi 30 décembre: mercredi-jeudi 30-31 décembre 2015 et vendredi-samedi-dimanche 1-2-3 janvier 2016. En gros, c'est devenu un hebdomadaire…

 

    •  
  • o   Dans le même journal, on peut lire à la une: Une grande sécheresse a tari les rivières. Ben voyons, quand il n'y a pas de pluie, il n'y a pas d'eau…

 

    •  
  • o   La Police genevoise réduit son dispositif anti-terrorisme lit-on et entend-on dans la presse et a la radio et télévision. Pour avoir œuvré, pendant fort longtemps dans le renseignement, on m'avait appris, à l'époque, qu'il ne fallait jamais informer l'ennemi de ses dispositifs et dispositions. Visiblement, ça a changé. Venez chez nous les terroristes, les flics ne sont plus là…On vit dans un monde où la pizza arrive plus vite que la Police…

 

  •  
  •  

et encore une pour cette pénultième journée de l'an 2015.

 

Il est impossible de faire 10.000 pompes par jours, sauf si vous êtes un enfant chinois dans une usine Nike… (Citations aimablement transmises par un lecteur "italien" assidu).

 

Daniel Zurcher

C364 (30.12.15)

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

29/12/2015

363ème chronique de DAZ du 29.12.15

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent soixante troisième jour de l'An 2015

 

    • o   Grande surface Leclerc à Mategnin. Quelques achats. Je passe à la caisse et sors ma carte de crédit. Le dialogue ou plutôt les informations de la machine sont en français. Je demande à la caissière ou je crois que l'on dit maintenant agente réceptionniste de grandes surfaces ou encore hôtesse de caisse, d'avoir le montant en francs suisses plutôt qu'en €uros, le taux de change étant généralement plus favorable que chez le banquier qui distribue les cartes de crédit. La dame me dit alors de presser sur la touche No 1, je crois et enter. Ce que je fais. A partir de ce moment-là, la machine donne les instructions en anglais. Pourquoi c'est en anglais maintenant, demande-je à la caissière. Et sa réponse fut: -ah si vous payez en francs suisses, vous êtes un étranger et aux étrangers, on parle en anglais... Elémentaire mon cher Leclerc…
  • o   La Milice s'installe à Genève et La Police n'apprécie pas. La Police n'arrête pas de se plaindre qu'elle est débordée, qu'elle doit faire des milliers d'heures supplémentaires et quand La Milice veut effectuer une partie de son travail de surveillance, elle s'y oppose. Choisis ton camp camarade…Quand un unijambiste se lève du mauvais pied, il s'en rend compte de suite… (Aphorisme d'un inconnu gentiment transmis par un fidèle lecteur)et encore un pour la fin de l'an:En Chine, si t'as pas de bol, ben t'as pas de riz…Daniel Zurcher 

 

  • C363 (29.12.15)
  •  
  •  
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |