24/01/2016

De DAZ, la chronique No 23 de 2016

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le vingt-quatrième jour de l'An 2016.

 

  • o   Jonas, c'est le nom de la terrible tempête qui sévit actuellement sur les côtes Est des Etats-Unis d'Amérique. Partant du principe que, méthodologiquement parlant, tout tourne presque toujours en direction de la droite, il y a tout lieu de croire qu'on va se prendre dans une dizaine de jours des conditions très hivernales. Bienvenue Jonas…

 

    •  
  • o   "Les parents amènent trop souvent leurs enfants aux urgences" lit-on sur le Une du Matin de ce matin! Pourquoi? Parce que parents, c'est le seul métier au monde qui ne s'apprend pas. On batifole 5 minutes, on attend 9 mois et on est parent sans jamais n'avoir suivi aucun cours. Quand on pense alors qu'il faut 3 ou 4 années d'apprentissage à un jeune pour devenir vendeur en sport (je n'ai absolument rien contre les vendeurs d'articles de sport), il y a tout lieu de s'étonner qu'on ne doive pas faire d'étude pour devenir parents. C'est la vie…

 

    •  
  • o   Bon c'est court ce dimanche, mais quand on n'a rien à dire, comme disait Coluche, on la ferme…C'est joli le progrès, demain quand on offrira un livre à un gosse, il le tournera dans tous les sens pour savoir où il faut mettre les piles… (Coluche)et encore une pour ce dimanche:Le seul fait d'exister est un véritable bonheur (Blaise Cendrars)Daniel Zurcher 

 

  • 24.01.2016
  •  
  •  
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.