07/03/2016

67ème chronique de DAZ

 

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le soixante-septième jour de l'An 2016.

 

    • o   Plusieurs fidèles lecteurs m'ont signalé que pour voir si une casserole fonctionnait avec l'induction, il fallait y poser un aimant et que si l'aimant tenait, la marmite était induction compatible. Excellente remarque. Le seul ennui, c'est qu'on ne se promène pas toujours avec un aimant…
    •  
  • o   Trump or not Trump, telle était la question d'hier. Ayant vu la photo de son épouse, j'ai changé d'avis. Demain, je voterais Madame Trump...

 

    •  
    • o   Dans la tentative de compréhension des élections présidentielles aux USA, un ami et néanmoins lecteur assidu me précise après moult explications: - c'est effectivement un peu le cirque. Mais maintenant, j'ai tout compris ou presque…
    •  
  • o   A Romont, une dame "verte" se fait élire à l'exécutif de sa ville. Le lendemain de son élection, elle démissionne au profit du premier "vient-ensuite" qui n'est autre que son mari. C'est ce qu'on appelle de la politique familiale…

 

    •  
    • o   (De Yann Moix, On n'est pas couché) Le Salon de l'Agriculture de Paris est le seul endroit où on peut rencontrer des vaches et des hommes politiques en même temps…
    •  
  • o   (Bus 41 entre Veyrier et Carouge) Dimanche soir, vers 23h00, seul client dans ce bus sur toute la ligne, le conducteur fort sympa me raconte sa vie, visiblement content d'avoir au moins un client. Si si, des chauffeurs de bus heureux et sympas, ça existe…Ma femme est un homme politique (Jacques Chirac)Daniel Zurcher   

 

  •  
  •  
  •  
  • 07 mars 2016
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.