14/03/2016

La chronique quotidienne de DAZ

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le septante-quatrième jour de l'An 2016.

 

  • o   Dans le Matin du matin d'hier, il y a 5 pages pleines consacrées à la skieuse helvétique Lara Gut. Il est vrai qu'elle est jolie et charmante et qu'elle gagne. Mais faut pas exagérer tout de même…

 

    •  
  • o   Dans le Matin de ce matin, il y a 9 pages pleines consacrées aux vignettes. Il est vrai que c'est une institution. Mais faut pas exagérer tout de même…

 

    •  
  • o   Quand on accueille des réfugiés ou des requérants d'asile, c'est pas bien et quand on en vire, c'est pas bien non plus. Faudrait une fois savoir ce qu'on se veut…

 

    •  
    • o   Darius Rochebin est le producteur et journaliste d'une belle et bonne émission de la RTS qui s'intitule "Pardonnez-moi" et qui consiste à interviewer une personnalité pendant environ 20 minutes. Ce dimanche, il y avait deux dames-flics en même temps, une suissesse et une française. Quand c'est des gendarmettes, fussent-elles femmes et flics, il en prend deux à la fois.
    •  
  • o   En promenade dans le quartier des Saconnex, pas moins de 6 personnes ont demandé leur route ou leur trottoir pour le Salon de l'auto. On se doit d'en déduire que ça n'est pas très bien indiqué…

 

    •  
  • o   Disposant d'un billet supplémentaire pour le Salon, je souhaite l'épingler sur le tableau d'affichage de mon immeuble. Pas de chance, pas de punaise disponible. Je coince le billet dans le cadre du tableau et remonte alors en chercher, des punaises. Je redescends après 30 secondes. Le billet avait disparu. Il y en a qui se serve plus vite que leur ombre…Une seule faute est impardonnable, celle de goût! Daniel Zurcher

 

  • 14 mars 2016
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.