14/04/2016

la 105ème de DAZ

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le cent-cinquième jour de l'An 2016.

 

    • o   Il y a déjà eu 17 soldats français tués au Mali depuis que la France occupe ce pays partiellement. Bizarrement, personne ne s'insurge! C'est drôle ces différences qu'on fait entre les morts militaires et civils…
    •  
  • o   (Bus 3 Trembley) Une dame "quidam" entre à cet arrêt. Elle devait avoir fumé un paquet de Gauloises bleues sans filtre en attendant d'entrer dans le bus. C'est l'horreur, elle pue la fumée et tout le compartiment renifle ou sniffe. Hum, hum!

 

    •  
    • o   Dans le même bus, il fait chaud. très chaud. Les passagers se découvrent, ouvrent leur manteau, enlèvent leur écharpe. Je contrôle avec mon portable: 28°C. En sortant, je dis au chauffeur: - y fait trop chaud dans votre bus, 28°. Et le conducteur de me répondre: - ben pour moi, ça va bien dans ma cabine… C'est vrai que c'est son bus, pas celui des passagers…
    •  
  • o   Jeter son mégot va coûter cher lit-on dans Le Matin! Si La Suisse met cent balles d'amende à tous ceux qui jettent leur mégot dans la rue, on n'aura plus besoin de payer d'impôts. Il faudrait faire la même chose avec les chewing-gum…

 

  •  
  • o   Un peu de culture. Quelle est la différence entre une apocope et une aphérèse? Une apocope, c'est la chute d'un ou de plusieurs phonèmes à la fin d'un mot, comme par exemple Ciné ou Cinéma pour Cinématographe. Une aphérèse, c'est le contraire, comme par exemple Bus pour autobus ou pitaine pour Capitaine. L'abus de propriété doit être réprimé toutes les fois qu'il nuit à la société (Napoléon Bonaparte)Daniel Zurcher 14 avril 2016
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.