29/04/2016

120ème chronique de DAZ du 29 avril 2016

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le cent-vingtième jour de l'An 2016.

 

  • o   (TPG, bus 3, mercredi 22h00) Monté dans le bus à l'arrêt Servette par la porte avant. Je traverse le bus jusqu'à l'arrière. Il y a 19 passagers dont 18 bricolent leur portable. Mais que faisaient donc les gens dans les bus il y a 20 ans?

 

    •  
  • o   (TPG, bus 3 mercredi 18h30) Il est interdit de fumer dans les bus, mais pas dans les abribus. Devant une porte, à l'arrêt, un quidam tire sur sa cigarette comme un forcené. Il entre dans le bus. La porte se ferme. Le gars expire alors longuement et fortement les 7 litres de capacité de ses poumons et embaume tout le bus de l'odeur de fumée. Quelle classe le con…

 

    •  
    • o   Hier, je félicitais le Conseil administratif, mais aujourd'hui je le tance quand je vois dans la TDG que Rémy Pagani hésite à autoriser les scooters et les motos dans les voies des bus. Mais ouvre les yeux Pagani, pourquoi réserver un immense espace sur les routes pour des véhicules qui ne passent que toutes les 2/3 minutes. Partageons, partageons…
    •  
    • o   Il y aurait eu un séisme en Charentes- Maritimes, près de Rochefort. Enfin quelque chose qui bouge en France…
    •  
  • o   Dans l'épisode des sacs à dos hier, il y a une suite. Ce matin, à Trembley, un gars avec un sac à dos entre dans le bus, enlève son sac, le pose sur le siège et le mec reste debout à côté du siège jusqu'à Cornavin. Fallait reposer le sac, pas le quidam… 29 avril 2016

 

  •  
  • Daniel Zurcher
  • C'est fatigant de voir les autres se reposer. (Pierre Dac)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.