09/05/2016

Voici la 130ème chronique de DAZ en 2016

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le cent trentième jour de l'An 2016.

 

  • o   On connaissait pas mal de professions dont le nom est embelli par ceux ou celles qui les pratiquent. Balayeur était devenu technicien de surface, concierge devint agent de maintien, institutrice, c'est maintenant professeur(e) des écoles, etc. Le dernier en date, c'est chercheuse en harmonie familiale, ce qui signifie tout simplement; femme au foyer. Joli, non…

 

    •  
  • o   Grand beau et chaud ce week-end. Les filles étaient déjà pas mal déshabillées, mais les bronzages n'étaient pas encore au rendez-vous. Vive l'été…

 

    •  
    • o   Samedi, je critiquai les reporters et autres consultants de la RTS. Hier, c'était guère mieux. Mais ce qui était pire, c'était l'équipe de Suisse de hockey sur glace qui a perdu son deuxième match de rang. Quand elle joue aussi mal, la RTS devrait mettre le rectangle rouge sur l'écran…
    •  
  • o   En passant le Pont Sous-Terre hier à pied, je me suis dit que le Rhône, donc respectivement le Lac de Genève pue. Ce matin, dans Le Matin, deux pages d'explication sur la puanteur du Lac due à l'abaissement de son niveau. Fin nez, le chroniqueur…

 

  •  
  • o   Pour faire partie de l'Armée du Vatican (Gardes suisses), il y a des années d'attente. Et dire que pour ne pas faire partie de l'Armée suisse, il y avait des listes d'objecteurs. Cherchez l'erreur…Les médecins soignent l'humain et les vétérinaires soignent l'humanité! Daniel Zurcher 
  •  
  • 09 mai 2016.
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.