23/07/2016

No 205

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le deux cent cinquième jour de l'An 2016.

 

  • o   No2 en scooter derrière une camionnette arrêtée à un feu rouge. Le feu passe au vert, rien ne bouge. J'attends quelques secondes, toujours rien. Je tente un léger coup de klaxon, toujours rien, alors je corne plus fort, et la camionnette s'ên va, enfin. Au prochain feu, à nouveau rouge, comme toujours à Genève, je m'arrête à côté du conducteur et lui dis gentiment: - faut dormir la nuit, pas le jour! Et le gars de me répondre en souriant: - ouais, mais maintenant, je suis payé, pas la nuit…

 

    •  
  • o   C'est époustouflant de voir quand on roule en ville en scooter combien d'automobilistes nous coupent la route et nous refusent la priorité, et surtout au départ de "stop". Beaucoup de conducteurs de bagnoles n'ont aucune idée de la rapidité possible d'un deux roues à moteur. On devrait obliger tous les automobilistes à faire un jour du scooter ou de la moto pour qu'ils se rendent compte du problème…

 

    •  
    • o   Arrivé à la caisse de Carrefour à Ferney avec un gros radis blanc. La caissière, ou l'agente préposée à l'encaissement comme on doit dire maintenant me demande gentiment: - c'est quoi ça? Alors je lui réponds tout aussi gentiment: - mais c'est un gros radis blanc chère Madame et, elle, d'ajouter: - ben je n'ai jamais vu ça. En voilà une qui ne doit pas avoir suivi tous les cours de formation...
    •  
  • o   Quand un Français gagne enfin une étape sur le Tour de France les commentateurs deviennent complètement hystériques et dans une certaine mesure, ça fait peur pour une télévision publique d'état. Ca me fait aussi peur que lorsque j'entends Donald Trump...

 

  •  

Si on disait aux gens que le cerveau est une sorte d'application gratuite, ils commenceraient à l'utiliser. (Citation transmise par un lecteur assidu)

 

Daniel Zurcher

23 juillet 2016

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.