05/08/2016

218ème

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le deux cent dix-huitième jour de l'An 2016.

 

  • o   Bon, c'est l'été et il fait chaud. Alors cool.
  •  
  • o   L'orthographe de certains mots a créé la polémique. Voici deux exemples transmis par de fidèles lecteurs: 1/Adolf Ogi, ancien conseiller féféral était en train de préparer un discours et demande à Delamuraz (son collègue de l'époque): - dis Jeans-Pascal, on écrit le cœur ou la cœur. Et Delamuraz qui aimait la bouteille de lui répondre du tact au tac: - liqueur… 2/Le même Adolf Ogi après un repas copieux demande à la serveuse un lie. Delamuraz le corrige et lui dit: - Adolf, on dit une lie. Alors Ogi rappelle la serveuse et lui dit: - 2 lies.

 

    •  
  • o   Ecoutant les "flashes" radio concernant la circulation, en peu de temps il y eut sur nos routes et autoroutes nationales, des animaux, des objets divers, des taches d'huiles et un pot d'échappement. Ca ne sont plus des autoroutes, mais des dépotoirs…

 

    •  
    • o   Qu'est-ce qu'un hypokhagne? Un verre de Chasselas à celui qui sait: - c'est une classe préparatoire littéraire avant un cycle d'études de 2 ou 3 ans. Bravo à celui qui savait et santé…
    •  
  • o   Les rentiers suisses sont les mieux lotis du monde, ou presque, à la 2ème place derrière la Norvège selon une étude récente. Il y a en Suisse 176.000 retraités, bénéficiaux de l'AVS qui continuent de travailler é plein temps après 65 ans. Et quand on parle de repousser l'âge de la retraite, c'est l'émeute. Allez comprendre. Ô incohérence…Le plus important n'est pas la destination, mais le chemin qui vous y mène. (Echappées belles) et encore un pour ce vendredi:Dans la débilité, il ne faut pas hiérarchiser. (C' dans l'air).Daniel Zurcher 

 

  • 05 août 2016 a
  •  
  •  
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.