19/08/2016

232ème chronique

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le deux cent trente deuxième jour de l'An 2016.

 

    • o   (Le Matin d'hier natin) Je ne suis pas certain que consacrer 5 pages dont la couverture à un mec qui a tué sa fille apporte quelque chose aux milliers de lecteurs de ce canard. Le Matin pourrait parfois faire mieux que brasser dans la misère….
    •  
    • o   Le feuilleton BILLAG (encaissement de la redevance) va commencer. Le Conseil fédéral s'est déclaré pour, en chœur. Si la redevance semble être une nécessité pour avoir des programmes du service public sans trop de publicité, son mode d'encaissement en une seule fois est en revanche très déplaisant.
    •  
  • o   Un lecteur fidèle du Sud du pays des gaulois me signale qu'il ne supporte plus guère les commentaires des journalistes pendant les JO et écrit: - En effet, les commentaires des journalistes sportifs sont pathétiques, quand ils ne sont pas truffés de fautes, tant sur le fond que sur la forme. A tel point que nous coupons désormais le son pour regarder les compétitions, que nous rétablissons lors des hymnes nationaux! Il faut toujours tirer les conséquences d'un mécontentement…

 

    •  
  • o   Dans la poursuite de l'étude du romand-français, je découvre le mot "cotzon" qui m'était inconnu. En fait, il s'agit de la nuque. Ainsi si vous avez reçu un gnon sur le cotzon, vous avez reçu un coup sur la nuque…

 

    •  
  • o   Quand on entend qu'il y a plus d'une heure d'attente à l'entrée du tunnel routier, on se doit de se dire qu'on aurait peut-être dû construire un deuxième tunnel routier plutôt qu'un tunnel ferroviaire où il n'y a jamais d'attente…

 

    •  
  • o   (JO, France 2, triathlon) …en triathlon, c'est le meilleur qui gagne… (Ben ailleurs aussi, que je sache!

 

    •  
  • o   (JO) Et hier, sur France 2 et RTS 2, record battu. En 4 heures d'écoute, il y eut 112 fois le mot "voilà" et 142 x "bien évidemment"! Comme ces stations émettent 23 heures sur 24, vous vous imaginez le total de la journée. Pauvre langue française…Le bout du tunnel n'est pas loin, pour le voir, il suffit de se retourner! (Patrick Sébastien)Daniel Zurcher 

 

  • 19 août 2016
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.