29/08/2016

242ème

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le deux cent quarante deuxième jour de l'An 2016.

 

  • o   Un connaisseur rapporte qu'à la Fête fédérale de lutte, pour porter la chemise bleue et le pantalon foncé, il faut faire partie d'un club de campagne. Si vous êtes membres d'un club de ville, vous n'êtes pas lutteur mais gymnaste et vous devez porter une tenue blanche. Et après ça on s'étonne qu'il y ait de la ségrégation raciale. Racistes, les lutteurs…

 

    •  
    • o   Arrêtons d'avoir de l'affect pour swiss. Il s'agit d'une compagnie étrangère avec pavillon suisse, rien de plus (Alain de Kalbermatten, administrateur de Genève-Aéroport). En voilà un qui ne va pas se faire que des amis…
    •  
  • o   Ne rien faire, c'est indirectement se rendre complice d'un attentat, selon le Conseiller fédéral Guy Parmelin. Attendu que la Suisse n'a pas fait grand'chose jusqu'à présent dans ce domaine, en voilà un qui se tire une balle dans le pied…

 

    •  
  • o   (Formule 1) Fini les JO, mais la F1 a aussi ses formules. C'est une ligne droite avec 2 courbes, mais c'est quand même considéré comme ligne droite. (RTS un, samedi 27.08.16, 17h44) Ben c'est droit ou ça tourne…

 

    •  
  • o   (F1) il a 60 places de pénalités alors qu'il n'y a que 20 coureurs au départ! Si par hasard il finit dernier, il sera 80ème

 

    •  
    • o   (F1 toujours) Les pneus ne vont tenir que 9 tours de 7 km. On ne peut pas vraiment dire que ça soit rentable chez Pirelli
    •  
  • o   (F1 enfin) Pendant 15 ans, on nous a parlé tous les jours en détail de Michael Schumacher. Maintenant qu'il est mal foutu depuis quelques années, plus un mot. En F 1, on va vite, mais on passe aussi vite…Tout le monde peut tourner sa veste, mais il faut un certain talent pour le faire! (Sir Winston Churchill)29 août 2016

 

  • Daniel Zurcher
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.