01/09/2016

245ème

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le deux cent quarante cinquième jour de l'An 2016.

 

    • o   (Nécrologie) Le pilote militaire disparu depuis lundi à la suite de l'écrasement de son FA-18 contre un paroi de rocher au Susten a finalement été retrouvé parmi les débris de la carlingue. Triste et probablement très rapide fin pour un jeune de 27 ans. Mais au moins, il faisait quelque chose qui lui plaisait…
    •  
  • o   La Commune de Versoix, ou serait-ce une Ville, a la fréquente habitude d'arroser ses espaces verts et autres promenades à Port-Choiseul. C'est bien, ce d'autant que l'eau est toute proche. Mais les préposés à l'arrosage ne doivent pas avoir la lumière à tous les étages comme aurait dit Coluche, parce les bateaux stationnés, les chemins piétonniers et même la route attenante sont également arrosés. Alors quand un vieux passe dans une chaise roulante ou un nouveau-né dans une poussette, c'est la pluie abondante. Dans les écoles de paysagistes, on enseigne l'arrosage, mais encore faut-il les suivre…

 

    •  
    • o   Toujours à Versoix, Port-Choiseul, les numéros des places de parc en zone bleue sont inscrits sous la voiture  stationnée, et c'est un non-sens. Une fois parqué, on ne peut plus lire le numéro et si toutes les autres places sont prises, impossible de savoir où l'on se trouve. Vous rétorquerez qu'on a qu'à lire avant que de se stationner, mais on a aussi souvent autre chose à faire pendant le stationnement que de lire un numéro. Le préposé qui a placé les numéros est un âne et il aurait dû les mettre devant la place plutôt que dessous. Élémentaire, non…
    •  
  • o   C'est encore l'été pendant une vingtaine de jour, profitez-en, et jeudi, c'est congé. Wouah…

 

    •  
  • o   Selon certaines informations, il semblerait que ce lundi 6'500 requérants d'asile ont traversé la Méditerranée dans des barques pour rejoindre l'Europe. Si le compte est juste, ça pourrait faire plus de 2 millions en une année. C'est quasiment incroyable. Est-ce qu'il y a vraiment un organe ou un gouvernement qui s'occupe de ce problème? Sinon, un jour, il sera trop tard et ça pourrait être la cause de guerre…  Daniel Zurcher

 

  • 01 septembre 2016
  • On est gouverné par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne sauraient pas faire pousser des radis. (Michel Audiard) Propos aimablement transmis par un lecteur fidèle.
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.