07/09/2016

252ème avec un peu d'avance

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le deux cent cinquante deuxième jour de l'An 2016.

 

    • o   Vous créez une affaire dans une affaire et l'on ne se retrouve plus dans les affaires, par Bruno Jeudi, journaliste dans les affaires Cahuzac et Sarkozy.
    •  
  • o   A peine La Suisse a battu le Portugal dans la course à la qualification au Mondial 2018 en Russie et gagné son premier match que les journalistes la voient déjà première de groupe! Les Iles Féroé n'ont pas dit leur dernier mot…

 

    •  
  • o   Il peut arriver à quelqu'un qui a beaucoup menti de dire la vérité, par Philippe Bilger dans, encore, l'affaire Cahuzac. Oui, mais ça devient compliqué…

 

    •  
  • o   Dans la poursuite de la lecture du suisse romand tel qu'on le parle, ai trouvé: talmacher! Vous connaissez? Et bien ça signifie jargonner ou parler une langue incompréhensible…

 

    •  
    • o   Bas de la rue Verdaine, ce mercredi vers 11h30, 2 contractuelles contrôleuses des stationnements s'en donnent à cœur joie en gaulant les bagnoles qui n'on pas mis le disque. Quel désolant spectacle. Je ne résiste pas et demande à une d'entre elles si son métier lui plait? Sa réponse: - comme partout, il y a du bon et du mauvais, mais moi je remplis le caisse de l'Etat. Ben voyons…
    •  
  • o   Descendu la rue de la Servette derrière un jeune d'une dizaine d'années à vélo. Il a brûlé tous les feux rouges jusuq'au croisement avec la rue de Lyon, moment où je le rattrape enfin. Je lui demande s'il est daltonien ou s'il ne voit pas bien. Et sa réponse fusa: - mon père, il est devant moi et il fait la même chose! Quand le mauvais exemple vient d'en haut, il n'y a plus d'espoir…Le pouvoir dans l'abus n'offre aucun charme (Paul Valéry)08 septembre 2016

 

  • Daniel Zurcher
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.