09/09/2016

No 253

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le deux cent cinquante troisième jour de l'An 2016.

 

  • o   Hier, jeudi matin, férié à Genève, vers 07h30,descente à scooter du Petit-Saconnex aux Vernets. Ce trajet prend habituellement près d'une demi-heure à ces heures-là. J'avais oublié le Jeûne genevois, tant et si bien que j'ai fait le parcours en 10 minutes. Qu'elle est belle et rapide notre ville quand les gens font la grasse matinée…

 

    •  
  • o   Hier, c'était le Jeune genevois qui date de 1572, soit de la Saint-Barthélemy. Les Genevois se rendent alors dans le Canton de Vaud, généralement, pour voir les Vaudois travailler. Et les Vaudois se moquent des Genevois qui viennent les voir travailler. Mais les Vaudois ont le Jeune fédéral qui ne date que de 1832. Mais comme le jeune fédéral est fédéral, les Genevois ont aussi le Jeune fédéral. Et les Vaudois sont jaloux, alors ils prennent congé le lundi du jeune fédéral ce que les Genevois ne font pas. Ainsi on est quitte. Bravo. Et de toute façon à Genève, on fait comme on veut. Ce d'autant plus que lundi qui vient , c'est "Knabenschiessen" à Zurich, le tir des jeunes en français dans le texte. Encore un autre jour férié qui ne concerne que Zurich. Décidément en matière de jours fériés, chaque canton fait comme il veut…

 

  •  
  • Assisté sur un grand aérodrome mi-fribourgeois, mi-vaudois, dont nous tairons le nom, au décollage de plusieurs FA-18 (Hornet ou frelon en français dans le texte). Un FA-18 au décollage fait environ 130 db (décibels). C'est l'horreur. Tu te fermes les oreilles que c'est encore plus fort. J'ignore tout ou presque de l'audiologie ou de l'orthophonie, mais s'ils décollaient les 4 ensemble au lieu de le faire à la queue leu leu, ça ne ferait qu'une fois du bruit…

 

  • Retour hier jeudi du Canton de Vaud et Fribourg pour Genève par l'autoroute vers 20h00 avec des bouchons dès Morges. C'est vrai que les Genevois rentraient chez eux…

 

  • Coup de chapeau aux 33 voyageurs qui ont passé la nuit de jeudi à vendredi dans une télécabine de Chamonix. Suivant avec qui vous devez passer la nuit, ça n'est pas drôle…

 

 

 

Pécher n'est pas faire le mal, le vrai pêché c'est de ne pas faire de bien! Citation aimablement transmise par une fidèle lectrice.

 

09 septembre 2016

Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.