30/10/2016

Bo 304 de ce dimanche 30 octobre

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent-quatrième jour de l'An 2016.

 

    • o      Un fidèle lecteur et néanmoins ami me confie quelques bizarreries de notre belle langue française, telles que: Pourquoi dit-on qu'il y a un embarras de voitures quand il y en a trop, et un embarras d'argent quand il n'y en a pas assez? Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la Terre, alors qu'elle est ronde? Quand un homme se meurt, on dit qu'il s'éteint; quand il est mort, on l'appelle feu! Bizarre, non, et ça un dimanche mati n de bonne heure… 
    •  
    • o   Fait une grande ballade dans les parcs des institutions internationales près du Grand-Saconnex. Merveilleux arbres. C'est quand même dommage d'avoir mis des bureaux dans ces endroits magnifiques et des immenses immeubles d'appartements à Meyrin en bout de piste. Il y a des gérants de zones qui à l'époque n'avaient pas la lumière à tous les étages…
    •  
  • o   A propos ballade dans les grands parcs: un jour un quidam a inventé l'appareil le plus con, le plus inutile et le plus bruyant qui existe au monde, la souffleuse de feuilles. Un employé de la Voirie nous a gâché notre promenade avec ce bruit infernal. Comment se fait-il que les écolos et les verts qui gueulent contre tout ne soient jamais intervenus pour que ces machines infernales soient interdites.

 

    •  
  • o   Cette nuit, on règle les pendules. Un lecteur assidu et néanmoins ami m'écrit à ce sujet: -le monde entier et les vaches trouvent cela stupide, mais c'est comme ça. Stupide: oui. Le monde entier: non. Ainsi pas plus tard qu'hier, je voulais aller me faire voir chez les Grecs. Et bien non, j'irai chez les Turcs qui ont décidé de ne pas modifier leurs pendules pour des raisons touristiques. Ou alors je me rendrai en Arkansas, le seul état américain qui a opté pour le maintien d'une heure stable douze mois par année. J'irai aussi en Russie qui ne change pas d'heure cette nuit pour la simple raison que cet immense pays s'étend sur onze fuseaux horaires. Imaginez le boxon s'il s'agissait de coordonner tout ça. Je peux également me rendre en Afrique du Sud qui, pour la paix de sa faune, se la coince. Ou au Japon qui depuis 1953 respecte au plus juste l'heure solaire. Le seul avantage de cette sottise est qu'elle fait voyager. Bonne heure supplémentaire de sommeil cette nuit. No comment, et en Chine, on ne change pas non plus…

 

 

  • o   Thierry Marx, le cuisinier qui monte: - maîtrise du geste, maîtrise du temps, maîtrise du feu, c'est la trilogie de la réussite en cuisine.… 30 octobre 2016
  • Daniel Zurcher
  • Un pessimiste voit des difficultés dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté! (Sir Winston Churchill)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.