01/11/2016

306

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent-sixième jour de l'An 2016.

 

  • o   Pris les CFF avant hier. Peu après le départ de Genève, un couple assis dans le compartiment à côté du mien se met à sortir une bouilloire, ouvre le couvercle visiblement hermétique et le compartiment est embaumé d'effluves de potage. Et le pire, ça sentait mauvais! Drôle de pratique tout de même…

 

    •  
    • o   Assis dans le bus, un gars debout est juste devant moi. Soudain il se baisse vers moi et parle. Je pense qu'il s'adresse à moi et comme je n'ai pas compris, je lui dis: - pardon! Et le gars de me répondre: - non, non, pas de soucis, je parle tout seul! Ben voyons, mieux vaut parler tout seul qu'avec son voisin…
    •  
    • o   Traversé une partie du Jura en train avec les CJ (chemins de fer jurassiens). Ne suis ni peintre, ni poète, mais faut quand même dire que c'est magnifique l'automne au soleil…
    •  
    • o   Le wi-fi dans les trains CFF, c'est comme les briquets, ça ne fonctionne pas toujours…
    •  
  • o   Il arrive souvent que des gens se plaignent des salaires astronomiques des PDG de grandes sociétés comme Novartis, Nestlé et/ou des banques. Selon des sources sûres, le footballeur du Real Madrird, Gareth Bale gagne € 660'000.00 par semaine ce qui représente l'an: € 34'320'000.00 brut. Si on enlève ses impôts, ça fait net € 20'280'000.00 ce qui fait en gros et brut plus de 21 millions de CHF. Et, là, personne ne dit rien, sauf peut-être Ronaldo qui n'en touche que la moitié…

 

  •  
  • o   Pour clore cette série des joliesses de la langue française: -on passe souvent des nuits blanches quand on a des idées noires. Pourquoi, lorsqu'on veut avoir de l'argent devant soi, faut-il en mettre de côté? Pourquoi, lorsque vous ne partagez pas l'avis de quelqu'un, dit-on que les avis sont partagés ! Et pour en terminer, réjouissons-nous que ce soient les meilleurs crus qui donnent les plus fortes cuites! Joli, non… (Propos aimablement transmis par un lecteur fidèle). Les erreurs sont souvent la garantie de notre succès! (Raymond Vincent)et pour rattraper celle qui manquait hier:L'eau qui ne court pas fait un marais, l'esprit qui ne travaille pas fait un sot! (Victor Hugo) 01 novembre 2016
  • Daniel Zurcher
  •  
  •  
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.