18/11/2016

323

 

La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent-vingt troisième jour de l'An 2016.

 

  • o   En tennis, quand un joueur commet une double faute à l'engagement et que les fans adverses applaudissent, on se demande pourquoi il y a de grands panneaux "du fair play svp!" dans les courts…
  •  

o   La pelle à tarte (histoire vraie): C'est l'histoire d'un mec qui va chez un ami et qui apporte une tarte pour le dessert, avec entre autres, une pelle à tarte. En partant, il oublie la pelle. Il téléphone alors à son ami pour savoir s'il a revu la pelle. La réponse est positive et l'ami met la pelle de côté. Au bout de 3 mois (comme le temps passe vite…) le mec demande à son ami de lui ramener la pelle parce qu'ils se verront en fin de semaine. L'ami prépare la pelle et la met dans sa serviette. Le lendemain, l'ami va à l'Aéroport international de Genève pour effectuer une formalité administrative. Mais en passant par les nombreux contrôles, on lui confisque la pelle en lui disant qu'il pourra la reprendre en sortant de l'aérogare. (Avec une pelle à tarte, on peut tuer un fonctionnaire…) L'ami oublie la pelle en partant et ne s'en souvient que le lendemain. Il appelle alors l'aéroport, mais la pelle a déjà été détruite. (une pelle a tarte est tellement encombrante qu'il faut la détruire le jour même…). Moralité: Quand on amène une tarte à un ami pour le dessert, il ne faut jamais amener la pelle pour la servir.

 

  • o   (France 3 hier soir, 22h30) Le journaliste qui interviewe Jean-Frédéric Poisson, le candidat à la candidature de la droite pour la présidence de la République française ne lui a donné que 4 minutes pour s'expliquer. Alors Poisson a piqué la mouche et s'est tiré comme un poisson. C'est vrai que vis-à-vis de Sarko, Juppé, Fillon, Copé et autres républicains qui tiennent toute la durée du journal, c'était un peu dégueulasse… 

 

  • Il y a deux circonstances où il faut s'abstenir de jouer à la bourse, aux courses, au baccarat ou à la roulette. La première c'est quand on n'en a pas les moyens et la deuxième, c'est quand on les a! (Alphonse Allais)

Daniel Zurcher

18 novembre 2016

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.