30/12/2016

365

 La chronique quotidienne de DAZ

 

Entendu, vu, eu ou lu le trois cent soixante cinquième jour de l'An 2016.

 

  • o   Elle avait assassiné son mari qui la battait et violait ses filles. Elle a pris 10 ans de taule par la Cour de justice. Et comme ça s'est passé en France, le Président de la République française l'a graciée et elle est ainsi libre. Ce fut une décision de république bananière ou d'un système dictatorial. Ou bien, il y a une justice en place qui décide et on s'y tient, ou il y a un roi tout puissant qui fait la pluie et le beau temps et point besoin de justice. Certes, ce qu'a vécu Madame Jacqueline Sauvage était certainement atroce, mais de là à tuer son vieux, il y a un pas à ne pas franchir! Il n'y a que dans les "westerns" où l'on prend son fusil si on n'est pas d'accord…

 

    •  
  • o   Arno del Curto, l'entraîneur emblématique du HC Davos en hockey sur glace fait la pluie et le beau temps et distribue les parapluies… (Jean-François Rossé sur RTs 2). Pour une fois qu'un journaliste sportif a de l'humour, profitons-en…

 

    •  
  • o   Le Bélarus ou la Biélorussie, c'est tellement plat que si on monte sur un tabouret, on voit la mer… (du même journaliste-reporte). A peine exagéré, mais joli…

 

    •  
  • o   Un club de football chinois a offert à Cristiano Ronaldo 300 millions d'€uros pour qu'il vienne jouer chez eux. La folie existe partout…

 

    •  
  • o   Demain, 31 décembre 2016, à 24h00, il faudra ajouter une seconde à l'année pour mettre à l'heure (précisément) la pendule géologique. Alors ne criez pas bonne année trop tôt…

 

    •  
  • o   Le chef de l'Armée suisse et le commandant des Forces aériennes helvétiques se tirent la bourre. Pas terrible l'ambiance dans notre Armée…Dieu a créé le chat pour que l'homme puisse le caresser! (Victor Hugo)Daniel Zurcher

 

  • 30 décembre 2016
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.