07/01/2017

No 007

La chronique quotidienne de DAZ No 007

 

Entendu, vu, eu ou lu samedi 07 janvier 2017

  • o   Ah hier, il y avait une petite erreur de date et de jour. L'informatique n'est pas toujours parfaite. Mais c'est corrigé. Désolé…

 

    •  
  • o   Passé à la patinoire éphémère de Carouge hier soir. Je vois un couple de "non-blancs" dont l'homme était immensément grand tenter de patiner probablement pour la première fois de leur existence. A mourir de rire…r

 

    •  
  • o   Je rentre dans le restaurant sombre annexe, sort mon portable et enregistre pour me souvenir du titre d'une des chroniques du lendemain sous la forme: - grand noir patinoire! Je dois le répéter de vive voix, parce qu'il y a beaucoup de monde et de bruit de fond. A ce moment précis, à la table d'à côté, un autre grand "non-blanc" s'écrie: - et toi l'espion, tu fais pas du racisme siteplé…

 

    •  
    • o   Tram 12, hyper bondé. Le 95% des passagers ont leur yeux rivés sur leur portable ou des ficelles dans les oreilles. Un seul s'amuse avec une tablette. Il devait certainement regarder une séquence d'un film de guerre et soudain, probablement à la suite d'une erreur de manipulation, le haut-parleur de sa tablette s'enclenche et l'on entend très fortement des bruits de mitraillettes, pan pan pan, etc. Réaction immédiate d'un titi: - couchez-vous ndd! Et un autre rigolo lui répond: - ben avec le monde qu'il y a dans ce tram, c'est pas possible! Après 2 arrêts, le mec à la tablette a enfin réussi à déclencher son écran.
    •  
  • o   (Dialogue avec un vendeur Migros): existe-t-il du jus de citron en berlingot comme l'orange ou le pamplemousse? – non! Et pourquoi? Je sais pas, mais vous avez qu'à acheter un citron et le presser! Ouais, d'accord, mais alors on peut aussi faire la même chose avec les oranges et les grape-fruits! Ah ouais, c'est vrai ça, pas con comme idée! Malins, les rares vendeurs de la Migros…

 

    •  
  • o   Toutes les personnes, connaissances et voisins que j'ai rencontrés ce matin ont maugréé contre la froidure, sauf une qui me tint ce langage: - ben ça va ici, hier, j'étais à La Brévine et il a fait moins trente… Tout est décidément relatif!

 

  •  

La politique est comme le patinage. Vous allez en partie là où vous voulez aller et en partie là où ces sacrés machins vous emportent! (anonyme)

 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.