26/01/2017

No 026

La chronique quotidienne de DAZ No 026

Entendu, vu, eu ou lu jeudi 26 janvier 2017

 

  • o   Sorti d'une intervention chirurgicale à un œil, j'essaye de prendre le bus à l'arrêt LAC, mais la lecture des numéros m'est pénible et difficile. Voyant un bus arriver, je demande donc à une quidam qui attendait à l'arrêt: - bonjour, pardon, pouvez-vous me dire le numéro du bus qui arrive? Sa réponse fut claire et nette: - mon Dieu, à votre âge vous ne savez pas encore lire! Je suis monté dans le bus, c'était le bon…

 

    •  
  • o   Parcouru, à pied, à nouveau les rues-Basses, mais cette fois le matin vers 10h00. Sur les trottoirs de chaque côté, il y a des camions, des camionnettes, des véhicules de livraison, à tel point que le chaland doit passer sur la route et avec tous les trams et les bus qui circulent, c'est dangereux. Passe alors une voiture de Police, à contre sens, mais aucune réaction de la part des pandores. Le piéton n'est pas vraiment roi dans les rues Basses et les flics s'en foutent totalement…

 

    •  
    • o   Passé au marche de Rive hier matin, par une fricasse terrible (- 4°) et une bise carabinée. Pas facile d'être maraîcher en hiver! Les marchés de Provence à la Bécaud, en été, c'est plus cool
    •  
  • o   (Bus TPG 3) Au Grand-Pré, monte un quidam dans ledit bus avec les ficelles dans les oreilles. Il se pose à l'endroit réservé aux poussettes et comme il n'y en avait pas, de poussettes, il se met à danser gaiement. Il devait selon son déhanchement écouter du Michael Jackson!

 

    •  
    • o   Rencontré toujours dans les rues-Basses un couple de touristes avec des immenses sacs à dos (Rucksacktourist) qui devaient visiblement visiter Genève par le froid et la bise. Ce genre de sport, c'est quand même plus sympa en été…
    •  
  • o   La séquence des boules puantes est ouverte! Ces propos ont été tenus par François Fillon, hier! Mais s'il a payé sa femme pour ne rien faire pendant des décennies, ça pue quand même…L'âpre bise d'hiver qui se lamente au seuil souffle dans le logis son haleine morose! (Arthur Rimbaud)

 

  •  

 

DAZ alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.