13/03/2017

C072

La chronique quotidienne de DAZ No 072

Entendu, vu, eu ou lu lundi 13 mars 2017

 

  • o   Il fut un temps où pendant le Salon de l'Automobile de Genève, lors du dimanche, la Ligue nationale de football et le Servette FC s'arrangeaient pour faire tomber une rencontre contre Zurich, Grasshopper ou encore Bâle pour remplir le Stade des Charmilles et allier l'utile à l'agréable. Ah c'est vrai, les Charmilles, ça n'existe plus et le Servette FC. plus vraiment non-plus. Ce jour, SFC joue contre le FC Wil, devant 2'305 spectateurs dans un stade fait pour 30'000. Tout fout le camp…

 

    •  
  • o   La dernière mode en France pour ces prochaines élections est de s'en prendre aux homosexuels du parti de Marine Le Pen. Les Français sont tout de même équivoques et incohérents Ils votent pour le mariage libre entre n'importe qui et s'insurgent qu'il y ait des homos au Front national. Comme disait un voisin: - des homos, il y en a partout alors pourquoi pas au FN, et l'autre voisin d'ajouter par devant le hall des boîtes à lettres. - ouais, au Valais, quand Darbellay fait un enfant illégitime, on crie bravo parce que ça fait un électeur de plus pour le PDC et on excuse, au moins quand 2 homos se rencontrent, ça n'a pas de suite…

 

    •  
  • o   La conseillère nationale Isabelle Moret veut modifier les vacances scolaires d'hiver, soit une semaine à Noël et 2 semaines en février. Son raisonnement fait suite à une observation personnelle comme quoi il y aurait plus de neige en février qu'à Noël! Super les enfants, quand vous aurez uni été pourri entre juillet et coût, on vous redonnera des vacances en septembre…

 

    •  
  • o   Entendu aux Vernets samedi soir:- si Genève- Servette et Lausanne s'étaient arrangés dans le tour préliminaire, on aurait un quart de finale GSHC – LHC et il resterait au moins un romand en ½ finale des play off!

 

  •  
  • o   Entendu d'un quidam: - quand j'étais tout jeune, j'allais au Salon pour voir les bagnoles, A quarante, j'y allais rien que pour voir les filles et les mannequins. Maintenant, à 60, j'y retourne pour les vieilles voitures… C'est la vie!Le comble de l'optimisme, c'est de rentrer dans un grand restaurant et de penser pouvoir payer la note avec la perle qu'on trouvera dans une 'huître! (Tristan Bernard)DAZ alias Daniel Zurcher
  •  
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.