22/03/2017

C081

La chronique quotidienne de DAZ No 081

Entendu, vu, eu ou lu mardi 22 mars 2017

 

  • o         Un ami et fidèle lecteur m'a fait savoir son aventure survenue lundi après-midi. Il s'est trouvé bloqué dans un avion de ligne sur le tarmac de Genève-aéroport perdant 3 heures dans l'attente d'un départ pour une ville du Sud de l'Italie. Une grève des contrôleurs du trafic aérien italiens a ralenti tous les mouvements Toutefois, le commandant de bord a tout mis en place pour le décollage, portes fermées, pour un départ immédiat au cas où un autre aéronef aurait renoncé à partir. Par bonheur la climatisation fonctionnait, elle! Le pire c'est que la distribution de boissons n'était pas autorisée... Et il poursuit: - dommage que les militaires ne puissent pas assurer le contrôle, ou que l'avion n'ait pas volé à vue.. Alors là, je lui ai répondu ainsi, et en l'occurrence, je sais der quoi je parle: 1/il vaut mieux attendre dans un avion climatisé sur un aéroport plutôt que de tenter de voler à vue. Il n'y a pas plus dangereux que de voler à vue à 900 kmh. A 900kmh, on fait 250 m par seconde et si un avion vient en face à la même vitesse, la vitesse relative devient du 500 mètres par seconde. Si jamais, faut réagir vite... 2/La seule fois où des militaires ont voulu remplacer des contrôleurs de la circulation aérienne civile, ils ont réussi à créer une collision entre un DC-9 et un Coronado au-dessus de Nantes en 1973, faisant 68 morts. Alors choisis ton camp camarade…

 

 

  • o   En cette semaine de la langue française, un peu de culture. AVATAR: ce sont les incarnations de Vishnou dans la religion hindoue, mais c'est aussi le personnage virtuel que l'utilisateur d'un ordinateur choisit pour le représenter graphiquement dans un jeu électronique ou dans un lieu virtuel de rencontre.On n'éprouve jamais que deux émotions en avion: l'ennui et la peur! (Orson Wells)DAZ alias Daniel Zurcher  
  •  
  •  
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.