07/04/2017

No 097

La chronique quotidienne de DAZ No 097 Entendu, vu, eu ou lu vendredi 7 avril 2017

 

    • o   Vous ai parlé récemment de l'utilisation constante des cartes de crédit en lieu et place de monnaie et de billets. Et bien au Restaurant du Rondeau de Carouge, on ne prend pas les cartes de crédits. On vous envoie alors au bancomat juste en face. Et quand le patron ferme l'établissement en fin de soirée, il prend la recette et va la déposer juste en face au bancomat. Plus con tu meurs…
    •  
  • o   La Suisse compte 8'417'700 habitants au premier janvier 2017 dont ¼ d'étrangers, ce qui fait tout de même plus de 2 millions. Qu'on ne dise donc plus que la Suisse n'est pas une terre d'accueil…

 

    •  
    • o   Qu'on laisse un dictateur au Moyen-Orient utiliser des gaz chimiques du genre Sarin pour tuer des enfants sans que personne ne réagisse ou n'intervienne sur-le-champ m'est totalement incompréhensible… Bon il semblerait que Donald Trump au nom des Etats-Unis d'Amérique ait fait larguer quelques bombes sur une base syrienne. Mais est-ce la bonne solution d'œuvrer seul, subrepticement et sans concertation avec les pays membres de l'ONU ou du Conseil de sécurité?
    •  
    • o   La télévision rend souvent bête, mais hier soir, j'ai appris 3 mots que je ne connaissais pas: - aérosoliser pour utiliser un aérosol, détricoter pour défaire un tricot (à quoi bon tricoter si c'est pour le défaire après) et piscinable pour un terrain sur lequel on pourrait installer une piscine. Bon, aérosoliser et piscinable ne figurent ni dans Larousse, ni d'ans le dictionnaire de l'Académie française.
    •  
  • o   Les Ours bernois ont joliment entamé leur finale des "play-off"du championnat suisse de hockey sur glace en infligeant un sévère 5 – 0 au Zougois. C'est ce qu'on appelle un départ tonitruant…Quand on nous cite de manière partielle, on est toujours mal compris! (Emmanuel Macron)DAZ alias Daniel Zurcher   

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.