09/04/2017

No 099

La chronique quotidienne de DAZ No 099 Entendu, vu, eu ou lu dimanche 9 avril 2017

 

  • o   Retour de Versoix par Collex. Stop aux feux rouges sur la route du Grand-Saconnex à la hauteur de la piste 23, vers le poste d'observation de Météo suisse. On attend gentiment puis 1 coup de feu surprend tous ceux qui patientent. On craint le pire et les rares piétons s'inquiètent. Mais il ne s'agissait que d'un coup de fusil de l'équipe qui combat le péril aviaire, c'est à dire les oiseaux qui rôdent aux environs de la piste de l'aéroport international e Genève. En fait, les gars font partir (momentanément) les oiseaux, mais foutent la trouille aux passants! On devrait inventer un nouveau panneau: Attention, tirs aviaires…

 

    •  
  • o   Après le premier Grand Prix de Formule un, on avait crû que l'adage: - "et finalement c'est Mercedes qui gagne" était devenu obsolète, mais ce matin à Shangai, c'est Hamilton qui a gagné à nouveau, donc à nouveau Mercedes. On en sortira jamais…

 

  •  
  • o   En remontant chez moi ce matin après avoir cherché Le Matin, je prends l'ascenseur des voisins du 4ème qui en sortaient. Ils venaient visiblement de préparer le rôti du dimanche et le lift en était embaumé de cette bonne odeur de viande grillée…
  • o   Hier soir, Les Lions de Genève (qui jouent normalement à 100 m de chez moi) ont remporté, toutefois à l'Arena de l'Aéroport international de Genève, la finale de la Coupe suisse de basket-ball, d'un seul petit point, 78 à 77. Dans le sport,. il suffit de marquer un point de plus que l'adversaire pour gagner, c'est bien connu…
  •  
  • o   Et voilà ce sera tout pour cette 99ème en ce dimanche ensoleillé que je vous souhaite agréable. DAZ alias Daniel Zurcher   
  •  
  •  
  •  
  • La transparence, ça n'est pas le voyeurisme! (Emmanuel Macromn)
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.