12/04/2017

No 102

 

La chronique quotidienne de DAZ No 102 Entendu, vu, eu ou lu mercredi 12 avril 2017

 

Anecdote souvenir. Il fut un temps, où militairement j'occupais un poste dans le renseignement auprès des Troupes d'aviation devenues maintenant Forces Aériennes.

 

Comme chacun peut le comprendre aisément, le renseignement est plus nécessaire lors de conflit et bien heureusement notre Armée n'a pas eu de guerre à subir depuis fort longtemps. Ainsi donc, le préposé aux renseignements que j'étais n'avait pas grand chose à faire pendant ce qu'on appelait à l'époque des cours de répétition.

 

Le commandant suprême de la place aéronautique militaire sur laquelle je me trouvais me confia donc, entre autres, la tâche de m'occuper des demandes de congé et autres dispenses. Comme il y avait en gros 2'000 militaires sur cet aérodrome, la mission était considérable, chaque soldat ayant toujours un quelconque désir pendant ces 3 semaines pénibles.

 

Le commandant m'avait spécifié que j'étais suffisamment grand, fort et humain pour décider tout seul de ces demandes et que seulement en cas de gros doute, je pouvais le consulter car il avait d'autres choses bien plus importantes à faire.

 

Je distribuais donc selon mes humeurs du jour les congés à droite comme à gauche. Un jour, toutefois, je reçus une sollicitation pour un congé d'une journée avec comme motif de l'intéressé: - je dois absolument repeindre les volets de ma maison! J'avais vu beaucoup de demande du genre naissance, enterrement,  décès, maladie d'un proche, etc. mais un truc

aussi bizarre, encore jamais.

 

J'en référai donc à mon supérieur hiérarchique en lui demandant que faire en pareille situation? Le lendemain, je reçus de mon chef le document paraphé en rouge où il avait noté: - pour les volets, c'est non, mais si c'est pour aller tirer un coup, accordez-lui un jour!

 

Je transmis donc l'autorisation à l'intéressé qui me remercia avec un sourire en coin et le commentaire à peu près ainsi: - il y a quand même des chefs dans notre armée qui sont proches des hommes… A la fin du cours, on le nomma appointé pour bons et loyaux services.

 

Tout ceci date de 50 ans, il y a donc plus de secret et prescription…

 

  • o   La politique, ça n'est pas entre le bien et le mal, c'est entre le pire et le moindre mal! (Eric Fotorino)    
  •  
  •  
  •  
  • DAZ alias Daniel Zurcher
  •  

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.