16/04/2017

No 106 du dimanche de Pâques

La chronique quotidienne de DAZ No 106 Entendu, vu, eu ou lu dimanche de Pâques 16 avril 2017

 

    • o   Il a été diffusé ce samedi matin par les radios lors des différentes informations que l'Aéroport International de Genève allait voir sa clientèle doubler ce jour en raison des Fêtes de Pâques et qu'il fallait à tous prix se rendre à l'aéroport au moins 3 heures avant le départ prévu suite à de nouvelles mesures de sécurité imposées par les instances officielles… A ce taux-là, et sachant que les départs seront forcément retardés, on peut se demander si l'aviation a encore sa raison d'être pour les courts-courriers?
    •  
    • o   Entendu à l'entrée d'un grand centre commercial le dialogue entre un papa, de visu, et visiblement sa fille de 10 ans ,de visu: - en fait Papa, c'est quoi vendredi-saint? Et le papa qui n'était visiblement guère au courant des rites religieux de préciser à sa fille: - c'est un jour de congé en Suisse et pas en France ce qui permet aux Suisses d'aller acheter en France et aux Français qui bossent en Suisse d'avoir un jour de congé de plus. Ca m'a rappelé l'histoire suivante du fils qui demande à son père: - dis papa, c'est des chrysanthèmes ou des asters ces fleurs là-bas. Et le père de répondre d'une façon péremptoire: - ah ça, ce sont des chrysanthèmes fiston! Et le fils de poursuivre: - chrysanthème, papa, t'écris ça comment? Et le père de se corriger: - non t'as raison fiston, ce sont des asters…
    •  
  • o   La doyenne de l'humanité nous a quittés après 117 ans d'existence. Longue vie! En ce qui me concerne, je ne pense pas tenir chronique encore pendant 40 ans…

 

    •  
    • o   Observé les labours vers Collex-Bossy. Une pelle mécanique ou serait-ce un trax dispose des tonnes de fumier sur le sol, une laboureuse laboure, ben voyons, une autre machine arase la terre et derrière, un quatrième véhicule sème. Quand ils ont fini, ils peuvent faire une partie de jass. Qu'il est loin le temps de l'auguste geste du semeur et les chevaux de labours!
    •  
  • o   Un excellent confrère chroniqueur et néanmoins fidèle lecteur me signale ce moment de bonheur: - je suis assis sur un banc en attendant le tram. A côté de moi, une jeune femme joyeuse, au rire sympa. En échange de sa bonne humeur, je lui cite Jules Renard: Nous sommes ici-bas pour rire. Au Purgatoire et en Enfer, ça ne sera pas possible. Au Paradis, ça ne serait pas convenable. On ne peut qu'être d'accord. Merci pour ces secondes de bien-être…

 

    •  
  • o   Et belles Pâques à tous…    

 

  •  
  •  
  •  
  • DAZ alias Daniel Zurcher
  • ll n'est pas grand talent sans grande volonté! (Honoré de Balzac)

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.