08/05/2017

No 128

La chronique quotidienne de DAZ No 128 Entendu, vu, eu ou lundi 8 mai 2017

 

    • o   On entend souvent le mot "cash flow" et peu de gens (dont votre chroniqueur) savent exactement la définition. En voici une explicite: - le "cash flow" c'est la possibilité de financer le développement de vos projets par vos propres moyens. Voilà, c'était la leçon financière du jour…
    •  
    • o   La Landsgemeinde de Glaris a décidé par deux contre un de ne pas interdire la burqa dans son Canton. Les Glaronnais sont donc plus tolérants que les Tessinois, mais à vrai dire, il ne doit pas y avoir beaucoup de musulmanes dans cette région. Facile de ne pas interdire quand il n'y a pas de risque
    •  
  • o   Bon, ben c'est fini. Macron, c'est bon, Le Pen, elle a de la peine. On a un mois de calme et ça reprendra pour les législatives. Liberté, Fraternité, Egalité. Vive la France…

 

    •  
  • o   En hockey, la Suisse a du se faire secouer les puces. Elle a bien réagi et a battu la Norvège par 3 à 0. Ouf, l'honneur est sauf…

 

  •  
  • o   Rentré de Veyrier avec le fameux bus 41 jusqju'au Rondeau de Carouge. Comme d'habitude, presque tous les dimanches soirs, seul passager vers les 23h00. Le conducteur est cool, il est content d'avoir un client et le dit, et quand j'éternue, il me dit santé! Et comme il était visiblement français, je lui ai demandé s'il était content de l'élection présidentielle? Sa réponse: - je m'en fous, je bosse en Suisse et ici, la politique, c'est moins con… Les TPG, c'est le pied, quand il n'y a pas trop de monde…
  •  

Une élection sans fraude, c'est un court-bouillon sans piment! (proverbe créole)

 

et encore une pour l'occurrence:

 

La majorité a toujours raison, mais la raison a bien rarement la majorité aux élections! (Jean Mistler)

 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.