11/05/2017

No 131

La chronique quotidienne de DAZ No 131 Entendu, vu, eu ou lu ce jeudi 11 mai 2017

 

  • o   Comme vous le savez, je donne parfois à manger aux corneilles de mon quartier. Je sais, c'est interdit. Mais c'est aussi interdit aux chiens de déféquer dans les parcs, beaucoup le font et les propriétaires ne font rien. Et un petit restant de couenne fait plus de bien à un estomac qu'à un ruclon. Mais tel n'est pas le propos. J'ai donné tout soudain à manger à mes corneilles qui fonctionnent normalement en groupe et dès qu'une me voit arriver, elle ameute ses congénères. Bien figurez-vous que je suis tombé sur une corneille individualiste, solitaire et irrespectueuse de ses copines. Elle a tout bouffé sans appeler les autres. J'avais cru que les faux-culs, ça n'existait que chez lest politiques, mais il y en a aussi chez les animaux…

 

  •  
  • o   Passé dans une grande surface rouge qui commence par D et finit par r. A la caisse devant moi, une jeune et jolie maman avec un bambin de 4/5 ans. La dame passe la caisse et elle l'appelle et lui dit: - salut, vient, maman part, je te laisse ici! Le garçon ne bouge pas une oreille, mais le client derrière moi, visiblement psychologue pour enfants dit à la maman à haute et intelligible voix: - c'est tout faux ce que vous faites Madame, vous n'allez jamais laisser votre enfant ici, donc vous mentez et votre fils le sait très bien. Faudra pas vous étonner si un jour il ment à son tour… Jolie leçon gratuite d'éducation, juste au moment où la mère s'est écriée: - vous, vous vous occupez de vos affaires et moi des miennes! Les gens alentour qui ont observé la scène sont demeurés cois.
  •  
  • o   Bus TPG 3, arrêt Moillebeau. Un chat dans une cage monte avec visiblement sa propriétaire. Jusque là, rien de spécial ou d'anormal. Mais dès que le bus repart, le "tigre" se met à miauler à haute et intelligible voix. Pour un loup, on dit hurler à la mort, ben pour ce chat, c'était à peu près la même chose. Certains passagers n'aimaient pas et l'ont dit. Ouf, le chat est sorti quelques arrêts plus tard. C'est à ce moment précis qu'un quidam a déclaré: - je me demande si elle avait payé le billet pour ce chat. Dans les TPG, tout peut arriver…On ne possède pas un chat, c'est lui qui vous possède! (Françoise Giroud)
  •  
  •  

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.