23/05/2017

No 143

La chronique quotidienne de DAZ No 143 Entendu, vu, eu ou lu ce mardi 23 mai 2017

 

  • o   Tram TPG 18, je monte à Plainpalais et m'assieds à côté d'un quidam qui a l'air de dormir. Place Neuve, Cornavin, il dort toujours. Soudain en montant la Servette, il se réveille, prend son portable dans sa poche et appelle un gars: - dis donc, je dois sortir à Poterie ou Servette? Visiblement, le correspondant lui dit: - Poterie! Le quidam se lève alors, mais je lui précise: - vous savez, l'arrêt Poterie, il est passé, le prochain, c'est Servette! Et le gars de me répondre: ah ndD, bordel de merde! Et il est descendu à Servette. Dans les TPG, faut pas roupiller, ça va vite…

 

    •  
  • o   Mangé le plat du jour avec 3 amis dans un restaurant du Petit-Saconnex. Rôti de porc, carottes glacées et pommes de terre rôties. Le tout dans un seul plat, joli, comme à la maison. En Suisse-allemand, ça s'appeléle "ein Topf Gericht", tout dans un plat en français dans le texte. Sympa la cuisine à l'ancienne…

 

    •  
    • o   Et les attentats qui continuent. C'est fois, c'est Manchester qui a été visée. Une vingtaine de morts et 50 blessés. Comment peut-on encore tuer des gens qui n'int rien à voir avec le problème?
    •  
  • o   Bus TPG No 3, une dame visiblement musulmane avec un immense foulard autour de la tête enfile sont portable entre son oreille et le foulard. Le téléhpone tient tout seul et la dame entame une communication. Soudain, le bus freine un peu brusquement à cause d'un refus de priorité sur son parcours et le téléphone vole et traverse une bonne partie du bus. Ah sur un chameau, c'eût été plus cool…Pour qu'un attentat à la bombe ait une influence quelconque sur l'opinion publique aujourd'hui, il faut qu'il aille au-delà des intentions de vengeance ou de terrorisme. Il faut qu'il soit purement destructeur: Il faut qu'il soit cela et rien que cela sans qu'on puisse un instant le soupçonner qu'il ait un autre objectif! (Joseph Conrad)

 

  •  

DAZ alias Daniel Zurcher

 

 

 

| Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

A propos des bourdes de français des journalistes, sujet inépuisable, j'ai entendu sur les ondes hertziennes mais néanmoins françaises, ce joyau:
'Le candidat X a commencé à battre la campagne.' On sait qu'il faut être fou pour vouloir devenir président de la République, mais faut pas le dire.

Bonne journée à vous,
Thomann

Écrit par : andré thomann | 23/05/2017

Les commentaires sont fermés.