20/07/2017

No 201

La Chronique quotidienne de DAZ, numéro 201. Vu, entendu, eu ou lu le jeudi 20 juillet 2017

 

Le général Pierre de Villiers, chef d'Etat major des Armées françaises démissionne parce qu'il n'est pas d'accord avec le président Macron au sujet de restrictions financières pour ses armées. C'est vrai que Macron qui n'a jamais fait un jour de service militaire doit mieux savoir que Villiers ce qu'il faut pour les armées françaises. Chapeau Général, pas d'accord donc on démissionne. Bon, mais il faut aussi préciser qu'il était à deux doigts de la retraite… Et finalement, il a été remplacé quelques minutes après sa démission qui devait bien être souhaitée, non…

 

Et pour cette 201ème édition, une grande première, des photos (avec l'espoir que ça fonctionne chez vous). Reçu d'un ami et fidèle lecteur et qui plus est farceur. Les musulmans australiens ont demandé à ce que les bikinis soient bannis des plages pendant le ramadan.

 

 

La réponse a été rapide: - pas de problème,

on se soumet à votre volonté.

 

 

Donc parfois, on arrive à s'entendre, non… Si tous les problèmes étaient réglés ainsi, il y aurait moins de conflit dans ce bas-monde!

 

Rentrée quelque peu tardive l'autre soir, croisé entre Veyrier et le Petit-Saconnex pas moins de 6 vélos, sans lumière, sans catadioptre, bref sans rien. Il y en a qui jouent avec la mort…

 

Certains lecteurs me font parfois remarquer que je suis un peu trop critique. Ils ont raison. Mais après deux phrases, ce sont eux qui deviennent encore plus critique que votre chroniqueur. Dans tous les cas en matière de comportement des cyclistes à Genève, sans parler des piétons indisciplinés, il y a fort à dire. Et ça ne va pas en s'améliorant…

 

La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre (Albert Einstein) Citation transmise par un ami du Sud.

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.