21/07/2017

No 202

La Chronique quotidienne de DAZ, numéro 202. Vu, entendu, eu ou lu le vendredi 21 juillet 2017

 

Sans faire dans la diatribe, il était temps de parler des feux de forêts. Depuis des décennies et depuis que la télévision existe, on nous montre tous les ans et dans quasiment tous les pays des images époustouflantes de feux de forêts. Ces feux sont généralement provoqués volontairement pour faire marcher des assurances ou se débarrasser de problèmes ou involontairement, ce qui revient au même, par des cons (comme le dit un récent panneau de prévention) qui jettent leur mégot par la fenêtre de leur voiture, qui font des barbecues près des forêts ou encore qui tirent des feux d'artifice. Et par la suite, bonjour les Canadairs et les hélicoptères, adieu aux pompiers morts dans l'extinction, pertes énormes de faune et de flore et surtout ciao les dégâts. Mais le pire dans tout ça, c'est que le spectacle reviendra l'année suivante, éternellement pourrait-on dire! Et les Etats s'en foutent royalement, et rien n'est entrepris. Comme la critique devrait toujours être accompagnée de solutions, parlons-en. Pourquoi ne pas installer des amenées d'eau dans ces sites forestiers? Pourquoi ne pas créer des réservoirs artificiels pour pomper l'eau en cas de besoin? Pourquoi ne pas ériger des tranchées coupe-feu? Pourquoi ne pas enfin interdire les feux d'artifice et autres engins pyrotechniques? Bref, il y a plein de solutions, certes probablement coûteuses, mais rien n'est entrepris. Et pourtant, les Armées de ces pays dépensent chaque année des milliards de francs, d'€uros ou de dollars pour s'équiper. Si chaque pays consacrait le dixième de son budget militaire à la prévention des feux de forêts, il y a longtemps qu'on ne parlerait plus de ce phénomène désastreux. Il est vrai que la pose de tuyaux d'arrosage dans une forêt n'a pas le panache d'un défilé militaire sur les Champs-élysées le 14 juillet, fut-il dirigé par le président Macron!

 

A propos du président français Macron, il a fallu qu'il fasse son tour au Tour de France comme l'avaient fait Hollande, Sarkozy, Chirac, Mitterand, Giscard, etc. C'est ça le changement en France…

 

Donald Trump, le président américain a été reçu pendant 2 jours par la France. On en a parlé pendant des heures sur les télé journaux et écrit des kilomètres dans le presse. Doris Leuthard, la présidente helvétique a été reçue pendant 90 minutes par la France. On en a parlé pendant 30 secondes au télé journal suisse et on a lu un encart dans la presse. Cherchez la différence…

 

Chez les militaires haut gradés, il y a ceux qui se souviennent qu'ils ont été lieutenants et il y a ceux qui se sont dépêchés d'oublier qu'ils ont été lieutenants! (Propos tenus par Pierre Servant)

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.