11/08/2017

No 223

Chronique de DAZ

No 223 du vendredi 11 août 2017.

 

De retour de quelques jours de repos, un lecteur fidèle et néanmoins ami m'a transmis ses pensées que je juge utile de vous transmettre.

 

La Hijra, guerre tactique avant tout

Je me demande comment fait un réfugié pour avoir 3'000 € pour payer un passeur tout en sachant que chez lui il lui faut plusieurs années pour obtenir juste 1'000 €. De plus quand ils se font refouler et sont renvoyés chez eux, certains reviennent peu de temps après! Alors je me suis dis que c'était sûrement des terroristes se faisant passer pour de pauvres réfugiés! Peut-être ne suis-je pas complètement à côté de la plaque! Cela fait réfléchir. En théorie, pas si improbable que ça! La Hijra est un "cheval de Troie" moderne. La doctrine islamique de l’immigration est une stratégie de conquête vieille de 14 siècles. Qui sont les 450 migrants du cargo arraisonné en Italie? Les réfugiés ont tout perdu! Les reportages se succèdent pour décrire leurs terribles conditions de vie: - Iis ont à peine de quoi se nourrir. La moitié des 22 millions de Syriens vit avec moins de 2 dollars par jour depuis 2 ans. Alors comment auraient-ils entre 3'000 et 5'000 dollars pour payer les passeurs déclaré par certains d’entre eux aux journalistes. Et si quelqu'un finançait plutôt le voyage de djihadistes déguisés en réfugiés? Qui sont les plus persécutés, en Syrie et en Irak?  Ce sont les Chrétiens, les Yezidis, les femmes, les vieillards, les enfants. Y a-t-il des Chrétiens, dans les cargos qui s'échouent sur les côtes italiennes? Non, il y a essentiellement des musulmans. Des enfants, des vieillards, des femmes? Pas beaucoup, ou presque pas. La grande majorité, ce sont des hommes seuls. Calais en est le témoin.

L'ONU parle d’un million d’enfants n'ayant pas mène une couverture à se mettre sur le dos pour affronter l’hiver, alors que des passeurs auraient 2 ou 3 millions de dollars pour acheter des cargos et les abandonner ensuite, comme dernièrement! Et ces passeurs seraient maintenant devenus marins, capitaines, mécaniciens, ils auraient appris à faire naviguer

les cargos qu'ils abandonnent ensuite? L’état islamique a d’énormes ressources financières, des banques, des puits de pétrole. Pour quelles raisons se priveraient-ils d’affréter des "chevaux de Troie", et de faire embarquer quelques milliers d'islamistes qui attendront patiemment les ordres ici? Ne pouvant rentrer anonymement en Europe après avoir combattu auprès de l'État Islamique, des guerriers musulmans sont déguisés en réfugiés et cachés dans des grands bateaux voguant sur la Méditerranée. Quel homme politique, quel journaliste aura le courage de poser cette question? Nos services secrets sont-ils au travail? Pas sûr! mais pour la CIA, le doute est levé! Des miliciens de l’ Etat Islamique viennent en Europe déguisés en réfugiés.  Si l'invasion musulmane de l’Europe se poursuit au rythme actuel, d’ici quelques décennies, les cimetières seront les seuls endroits où les Chrétiens, les Juifs et autres seront majoritaires.

 

Aucun acte barbare ne saura jamais éteindre la liberté de presse! (François Hollande)

 

DAZ alias Daniel Zurcher

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.