01/10/2017

No 274

 

La Chronique de DAZ

No 274 du dimanche 1 octobre 2017.

 

Vous vous souvenez des buffets de gare, qui ont presque tous disparu et dans lesquels les moments de convivialité étaient immenses entre 5 heures du mat. et passé minuit. Ben, il en reste un, à Andermatt, et oui, ça n'est pas la porte d'à côté. Si jamais vous passez par là-bas, arrêtez-vous y, superbe et excellent…

 

On était habitué aux croisements de train, souvent surprenants s'ils étaient rapides. Mais maintenant, avec la construction de troisième voie ou plus, il faut s'habituer aux dépassements de train. Ca fait tout drôle quand un train en dépasse un autre…

 

Passé devant le Musée ou la Maison des Transports à Lucerne et admiré la roue de la foreuse du dernier tunnel du Gothard. 10 mètres de diamètre, assez imposant… Observé hier dans un train entre Lucerne et Erstfeld, une grand-maman qui tricotait une chaussette. Assez impressionnant et plus très courant. Et elle n'avait pas de portable ni de fils dans les oreilles… Lors d'une rencontre de football en France entre Amiens et Lille, une barrière s'est rompue causant la chute de spectateurs et surtout source de blessés graves. Ca n'est pas au Stade de Genève que ça arriverait! Et avec le nombre de spectateurs qu'il y a lors des matches du FC Servette, il n'y aurait eu qu'un chien écrasé… A propos des primes d'assurance, un lecteur fidèle et néanmoins ami me signale: la Suisse est le seul pays au monde a avoir, grâce à Couchepin et suivants, confié la gestion de notre service de santé aux assureurs et aux financiers! Heureusement les dividendes sont servis d'abord!. Il n'a pas tout tort, l'ami… 

Un autre ami lecteur me tient ce propos: À Madrid, pendant toute la nuit ils scandent: "La Catalogne c’est l’Espagne! Je remplace Catalogne par Crimée, Espagne’ par Ukraine et, du coup, je comprends le silence total de Bruxelles. Il a bien raison aussi…

 

Le firmament, c'est atteindre le zénith de l'amour, de la patience, de la faim, de la soif, des emmerdes, des impôts à payer, des gamins à torcher, un gros lot à gagner et de toutes les pages de nos dictionnaires… (d'un ami du Sud)

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.