03/10/2017

No 276

 

La Chronique de DAZ

No 276 de mardi 3 octobre 2017.

 

Ai reçu un courriel et un sms comme quoi ma carte de crédit avait été annulée et que pour la recouvrer, je devais répondre à des tas de questions, de numéros et de codes. L'ennui, c'est qu'il s'agissait d'une carte American Express et je n'ai jamais eu une telle carte. Il y a aussi des hackers qui n'ont pas la lumière à tous les étages…

 

La Catalogne qui prêche la démocratie pour se séparer de l'Espagne a organisé un référendum qu'elle n'avait pas droit de faire. Si on prône la démocratie et qu'on n'en tient pas compte, vaudrait mieux s'abstenir…

 

Le mec qui a commis un attentat pour le bien de l'Etat islamique à Marseille tuant deux jeunes femmes innocentes était connu des services de Police. Si la Police le connaissait si bien, pourquoi n'a-t-elle pas pris des mesures avant qu'il ne commette son crime. Savoir sans agir, c'est nul…

 

Un lecteur de l'Est me communique à propos d'un commentaire pas très bon concernant un restaurant à Lucerne que si on ne connaît pas l'établissement, il ne faut pas y aller. Il a certes raison, mais pour connaître, il faut bien y aller au moins une fois…

 

Neuchâtel a fait placer une reproduction d'un clitoris géant au milieu d'un rond-point routier. Entendu cette remarque dans un bistrot de Balexert: - à Genève, y pourrait placer des "trous du cul" à tous les ronds-points du Canton tellement les automobilistes roulent mal… Dont acte!

 

Passé à Balexert chez un grand distributeur dont le système de paiement se fait automatiquement par les clients à l'aide d'un scanneur et d'une borne à paiement. Je cherche donc à payer avec ma carte, mais elle est refusée. J'appelle une assistante-secouriste. Elle essaie elle-même, mais ça ne fonctionne pas. Puis elle constate que le coût total est de CHF 40.05 et qu'à partir de CHF 40.00. il faut insérer un code. Ben voyons…

 

Ai assisté samedi soir dans "On n'est pas couché" à la prise de bec entre la nouvelle collaboratrice de Laurent Ruqiuer, Christine Angot et Sandrine Rousseau (femme violée) qui a par ailleurs fait l'objet d'une intervention de la Ministre de l'égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa auprès du CSA. J'avais déjà entendu des femmes méchantes dans cette émission, mais une teigne comme la Miss Angot, encore jamais…

 

Il faut laisser les choses basses mourir de leur propre poison! (Valéry Giscard d'Estaing)

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.