12/10/2017

No 285

 

La Chronique de DAZ

No 285 du jeudi 12 octobre 2017-10-11

 

Le mec, soi-disant chasseur, qui a confondu en les tuant des ânes avec des biches mérite un grand coup de pied quelque part, ou un coup de fusil dans la tronche qu'on aurait confondue avec ses pieds…

 

Le Matin d'hier matin a consacré 5 pages à l'équipe de Suisse qui s'est fait talquer par le Portugal. En cas de victoire, il y aurait eu au moins une dizaine de pages…

 

La Tribune de Genève consacre une page à l'Association La Main Tendu (en oubliant le "e" à tendue. Le correcteur était certainement en train de regarder la Suisse perdre contre le Portugal…

 

Avec l'accent et le bonjour du concierge portugais de 'l'immeuble où je réside: - vous savez, le Portugal il a pas besoin que la Suisse marque contre con camp pour la battre, les coéquipiers de Ronaldo y sont assez forts tout seul…

 

Entendu dans le hall d'entrée entre deux voisins d'immeuble: - salut ça va? – ouais ça va! Mais ça va? Ouais ouais ça va! Mais on dirait que ça va pas, ça va? Ouais ça va! Bon alors ça va? Ouais ouais, ça va! Sur quoi je me suis permis de dire: salut Messieurs, ça va?…

 

Pour en revenir à cette rencontre Portugal-Suisse que j'ai suivie sur RTS, j'ai constaté qu'avant le match, les journalistes, commentateurs, consultants et autres membres du Service des Sports de la RTS étaient tous persuadés que la Suisse allait l'emporter, que pendant la partie et suite au premier but, que la Suisse sera dorénavant dans la peine et qu'à la fin, la Suisse avait mal joué, sans engagement, sans rage de vaincre, etc. Puis, mais toutefois, quel que soit l'adversaire en match de barrage (Irlande du Nord, Eire, Suède ou Grèce) la Suisse se qualifiera aisément. Ce manque de réalisme, flanqué d'un opportunisme outrancier avant la rencontre et d'un pessimisme notoire après la fin est déplorable. Et dès que la partie est finie et perdue, on gagnera la suivante. Ben voyons… Ca fait un peu cours d'école tout ça! Qui chantait "je retourne ma veste, puis mon pantalon?"

 

J'ai retourné ma veste le jour où je me suis aperçu qu'elle était doublée de vison! (Serge Gainsbourg)

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.