17/10/2017

No 290

 

La Chronique de DAZ

No 290 du mardi 17 octobre 2017

 

Entendu dans le hall d'entrée: - avec tout ce beau temps, les stores des balcons vont s'user…

 

Selon les autorités, 500'000 bagnoles rouleraient sur les autoroutes sans vignettes ce qui correspond à un manque à gagner de 20 millions de CHF. 1/Si on sait que des véhicules circulent sans vignette, pourquoi la Police n'intervient-elle pas? 2/Si un quart des autos arrivent à rouler sans vignette, c'est que le système est mal foutu! 3/A l'heure du numérique, il serait facile de mettre une puce dans la vignette et des appareils détecteurs qui empêcheraient les bagnoles sans vignette de poursuivre sur les autoroutes helvétiques. 4/C'est évidemment plus facile de coller des voitures stationnées qui n'ont pas mis le disque de stationnement ou qui ont dépassé l'heure autorisée que de choper celles qui n'ont pas de vignette Elémentaire, non…

Reçu d'une lectrice du Sud. A Rotterdam, tous les chômeurs doivent travailler un jour par semaine pour la communauté s'ils veulent percevoir des indemnités. Si non ils n'en reçoivent plus! Selon les autorités de la ville ils sont mis un jour au travail, à l'entretien des rues. La mentalité des chômeurs doit changer. Ils doivent apprendre à s'impliquer pour la société qui les paie. Qui refuse un emploi perd son allocation de chômage. En peu de temps, 40% des chômeurs de Rotterdam ont trouvé un job!  D'autres ont perdu leur allocation de chômage car ils refusaient le nouveau système. Le président français Macron devrait s'en inspirer:..

Assisté à l'interview de Christian Constantin, le président valaisan du FC Sion par Elisabeth Logean, animatrice valaisanne sur RTS 1 dimanche à 20h10. La journaliste pose les questions, fait les réponses, interrompt sans cesse son hôte et ne lui laisse pas placer un mot. Constantin s'excite quelque peu, mais la journaliste, plus désagréable tu meurs, persiste. L'interview avait trait à un coup de pied quelque part que le bougre avait donné à un ancien entraîneur de l'équipe nationale de football devenu consultant aigri. Finalement, c'est peut-être dimanche soir que Constantin aurait du placer son soufflet ou alors, il devrait copier le président Macron qui ne se laisse pas couper la parole et lui, il faisait fac e à 3 journalistes d'un autre niveau que Mme Logean…

 

Le verbe aimer est difficile à conjuguer. Son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'un indicatif et son fuser est toujours conditionnel! (Bourvil)

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.