23/10/2017

No 296

La Chronique de DAZ

No 296 de lundi 23 octobre 2017

 

Passablement utilisé lesTransports Publics Genevois (TPG) ce dimanche d'hier dont voici quelques observations. Les tramways étaient pratiquement tous vides ou presque à cause probablement des vacances scolaires et les rails étaient mouillés à cause de la pluie. Il s'en est suivi qu'à presque chaque démarrage, les roues patinaient. Bizarre et bruyant dans tous les cas.

 

Les transports publics sont vraiment devenus des endroits d'où les gens téléphonent avec leur portable, très souvent pour ne rien dire ou des banalités immenses. (t'es où, tu fais quoi, j'arrive de suite. etc.) Les clients échangent par électronique interposé, mais ne parlent guère aux autres clients. Tout fout le camp…

 

Il y a des passagers qui savent téléphoner discrètement et l'on ne remarque presque pas leur conversation. En revanche, il se rencontre des quidams qui gueulent dans leur appareil en pensant que s'ils entendent mal, ils doivent parler fort. Evitons tout racisme, mais les non-blancs crient généralement plus dans leur appareil que les autres races, et inversement…

 

Pour terminer ce chapitre sur les transports publics, il y a parfois des gens qui risquent leur vie pour attraper à tous prix un bus ou un tramway, défiant tous les automobilistes, ne respectant plus les feux pour piétons et sautant carrément sur la voie publique. Quand on sait qu'il y a pratiquement toutes les 10 minutes un nouveau passage, c'est accorder peu de chance à une longue vie…

 

Christian Constantin, le bouillant président du FC Sion est suspendu 14 mois de ses fonctions par l'ASF, mais ça ne l'a pas empêché, hier, de virer son entraîneur, Paolo Tramezzani. Quand on a été viré soi-même, c'est plus facile de virer les autres. Pas marrant…

 

Une course de F1 automobile, c'est 23 pilotes qui tournent… et c'est Mercedes qui gagne. C'est plus marrant non plus, mais c'est l'avant dernière…

 

Sur ce, excellente semaine et bonnes vacances aux veinards.

 

C'est toujours l'impatience de gagner qui fait perdre! (Louis XIV)

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.