24/10/2017

No 297

La Chronique de DAZ

No 297 de mardi 24 octobre 2017

 

D'aucuns souhaiteraient qu'après avoir interdit la fumée dans les endroits publics, on le fasse aussi à l'extérieur, c'est é dire sur la voie publique. En ce qui me concerne, ça serait une bonne chose, mais il faut toutefois se souvenir que l'impôt sur le tabac rapporte bon an mal environ 2 milliards et deux cent millions de francs suisses à la Confédération. Certes une grande partie de cette somme est utilisée pour soigner les cancers du poumon des fumeurs, et des non-fumeurs aussi. Alors gagner du fric et laisser fumer ou intzerdire, il faut choisir…

 

Un récent article paru dans la presse genevoise stipule que les filles, les jeunes filles et les dames chapardent plus que le sexe "dit fort" dans les magasins et les centres commerciaux, selon une statistique dite officielle. C'est donc que l'égalité des sexes n'est toujours pas présente…

 

Le prochain combat sportif aura trait aux Jeux Olympiques 2026 dont Sion pourrait devenir un candidat officiel. Mais en l'état, tous les Valaisans ne sont pas pour, tout comme l'avaient signifié il y a peu les Grisonnais, et surtout, le milliard de garantie de la part de la Confédération passe mal auprès du grand public. Enfin, la mise à disposition de renforts de police par tous les cantons, gratuitement, ne fait pas l'unanimité. A suivre donc…

 

Au Valais, il semblerait qu'on mette parfois les défunts dans les poubelles. Décidément, le Valais ne fait jamais comme les autres… Mais comme disait un voisin, qu'on soit brûlé avec les ordures ou entre 4 planches, ça ne change pas grand chose…

 

Dans la nouvelle loi sur les amendes d'ordre, un crachat sur la voie publique coûtera CHF 100.00. Le jour où la Chine mettra en pratique cette loi, il y aura du fric dans les caisses de l'Etat chinois…

 

Il a été prouvé que l'utilisation du glyphosate donne le cancer. Alors d'ici à 2 ou 3 ans, la France l'interdira. Entre temps, mourons… Bon la cigarette tue aussi, mais on continue d'en vendre, d'en fumer et de mourir…

 

 

L'absurdité est un plaisir fugace, tout comme une cigarette qu'on fume en riant, tout en sachant qu'elle est nocive. (Norman Mailer)

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.