28/10/2017

No 301

La Chronique de DAZ

No 301 de samedi 28 octobre 2017

D'un fidèle lecteur de l'Ouest -au2ème degré-: - dans ce monde de brut de moins en moins raffiné nous passons Leclerc de notre temps à faire l’Esso sur des routes, pour, au Total, quel Mobil? On se plaint d’être à sec, tandis que le moteur économique, en ce temps peu ordinaire, est au bord de l’explosion, dans un avenir qui semble citerne. Il conviendrait de rester sur sa réserve, voire, jauger de l’indécence de ces bouchons qu’on pousse un peu trop loin. Il y a des coups de pompes ou des coûts de pompes qui se perdent. La vérité de tout cela sortira-t-elle du puits de pétrole? Qu’en pensent nos huiles? Peut-on choisir entre L’éthanol et l’État nul, voilà qui est super inquiétant! C'est en dégainant le pistolet de la pompe qu'on prend un fameux coup de fusil. Je vous laisse réfléchir sur cet axe-là ou sur ces taxes-là...

Les Catalans sont au bord du précipice, il est temps qu'ils fassent un grand pas en avant aurait dit erre Rabhi…

D'une fidèle lectrice du Sud: Dans la vie, il existe deux types de voleurs: Le voleur ordinaire, c’est celui qui vole votre argent, votre portefeuille, votre montre, votre téléphone, etc.  Le voleur politique,  c’est celui qui vous vole votre avenir, vos rêves, votre savoir, votre salaire, votre éducation, votre santé, votre force, votre sourire, etc.  La grande différence entre ces deux types de voleurs,  c'est que le voleur ordinaire vous choisit pour voler votre bien, tandis que le voleur politique, c’est vous qui choisissez qu’il vous vole.  Et l’autre grande différence, qui n’est pas des moindres,  c'est que le voleur ordinaire est traqué par la police, tandis que le voleur politique est le plus souvent protégé par un convoi de police. A méditer avant de choisir votre voleur…

A propos des anglicismes, commentaire d'une lectrice du Nord: -tout à fait d'accord avec vous, dans ce foutu pays, on parle déjà quatre langues plus des idiomes régionaux, soit assez pour exprimer ce qui doit être dit. On n'a vraiment pas besoin de tout mettre encore en anglais…

 Sur la route du Pont-Butin, la moitié du tapis de la chaussée a été remplacée (oui c'est la moitié qui a été remplacée) par un tapis absorbant appelé bitume phonoabsordant. C'est le jour ou la nuit ou mieux dit le bruit ou le silence! Faites un essai… 

Une cigarette est une quittance d’impôts à laquelle collent quelques brins de tabac!'

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.