31/10/2017

No304

La Chronique de DAZ

No 304 du mardi 31 octobre 2017

 

Les tribulations dominicales d'un utilisateur des transports publics genevois. Ayant du*, pu*, voulu*, su* (*à choix) prendre les TPG, j'ai vu: 1/Attends le bus 3 à Colladon et il passe un ahuri, simple d'esprit qui crie à tue-tête des demi-phrases en arabe tout en se dirigeant vers la Mosquée. Son entrée chez les Islamistes est refusée et le gars s'en retourne vers l'abribus pour prendre les TPG toujours en criant comme un forcené. Le bus arrive, le gars monte et moi aussi, mais il se tait. Il descend à la Servette et recommence ses élucubrations. Il y a des toyets chez toutes les races… 2/Dans le bus 21, à Onex,  une femme âgée entre et va vers chaque passager en le saluant et en lui tendant la main. Comme on est environ une vingtaine, elle a du boulot! 2 simplets en peu de temps, c'est presque gagner à l'Euromiliion… 3/Un peu plus en avant, un quidam pénètre dans ledit bus avec probablement une tarte au fromage du marché d'Onex qui embaume le véhicule faisant renifler les nombreux passagers! Il y en a vraiment pour tout le monde… 4/Entre certains arrêts, il y a tellement de poussettes et de pousse-pousse pour handicapés que l'entrée et la sortie du bus deviennent presque impossibles. Il faudra bientôt mettre des remorques aux bus pour les accessoires… 5/ A Place d'Armes (Carouge), une handicapée avec 2 cannes anglaises tente de sortir très lentement du tram. Ce voyant, plusieurs passagers (dont je fus) pressèrent sur les boutons bleus pour que la porte ne se referme pas sur elle-même, ce qui peut être dangereux pour un handicapé et même pour un être normal. Et soudain, la malheureuse de s'écrier: - pressez sur le bouton bleu non de Dzou, alors qu'on était déjà 3 à le faire! On devrait faire attention aux gens qui prêtent attention… 6/A Poterie, dans le tram 3, un quidam monte et se met à courir dans la voiture, longue et avec peu de passagers, s'asseyant sur à peu près tous les sièges pendant 2 secondes et branlant du chef comme ça n'est pas permis. Il devait avoir la dans de Saint-Guy. Si mes souvenirs médicaux sont encore valables, ça s'appelle aussi la chorée. Au Moyen-Age, les gens atteints de chorée étaient brûlés vifs, maintenant, ils prennent même les TPG…7/Arrivé à ce stade du voyage, je me suis dit qu'il ne manquait plus qu'un contrôle des billets et la journée aurait été totale. Bien, vous n'allez pas le croire, mais à Grand-Pré, 5 agents-contrôleurs sont montés dans le bus pour y faire leurs petites affaires. Si vous ne savez pas que faire dimanche prochain et qu'il fait mauvais temps, faites un tour en TPG, il y a à boire et à manger. Bon voyage!

 

Il faut respecter la diversité dans l'unité! (Rafael Maja)

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.