15/11/2017

No 319

La Chronique de DAZ

No 319 du mercredi 15 novembre 2017

 

L'Italie ne s'est pas qualifiée pour le tour final de la Coupe du Monde en Russie. Toutes les équipes n'ont pas eu la chance de l'équipe de Suisse de se voir accorder un penalty imaginaire…

 

Selon le Crédit Suisse et l'information transmise par RTS, les Suisses sont les plus riches du monde. Chaque suisse possède CHF 528.000,00 en moyenne, mais probablement pas en réalité. Les statistiques et les moyennes, c'est vraiment n'importe quoi. Il me souvient cette rubrique en image dans un journal satyrique où Mr Vasella, alors patron de Novartis qui gagnait 50 millions par an et qui ayant croisé un SDF fauché, chômeur et sans ressource lui dire: - savez-vous que notre salaire moyen est de 25 millions…

 

Dans le même communiqué, il est stipulé que les dépenses pour la santé en 2017 dépasseront CHF 10.000,00 par personne et par an. Si on multiplie correctement, pour une fois, au lieu de diviser, ça donne une somme de 80 milliards de francs suisses. Pas mal, non…

 

Fait un saut aux Automnales de Palexpo et bien évidemment au Stand du matériel militaire et des articles de plein air, comme est intitulé l'entreprise. C'est étonnant de constater dans ce stand le nombre d'antimilitaristes connus ou d'anti armée qui viennent se servir. Décidément, l'argent n'a toujours pas d'odeur…

 

Communication d'un lecteur du Sud et néanmoins mai: On dit de la boxe que c'est le noble art. Il n'y a qu'à observer le nez de ceux qui pratiquent cette discipline pour s'en convaincre. Et pan sur le pif! On dit du rugby que c'est un sport d'universitaires. Je me régale toujours en pointant mon regard sur leur tronche avinée lors de leur troisième mi-temps. Des snobs qui prétendent que la terre est ovale. Le football est le seul sport démocratique que je connais. Au présent et non pas au subjonctif. Des favelas de Rio aux champs de patates de ma campagne, sur le sable de Saint-Louis jusqu'aux pieds de la Grande Muraille de Chine. Un ballon rond. Une sphère rassembleuse. Dans sept mois, 32 équipes tenteront de nous faire oublier pendant un temps les guerres, la pollution, la famine, et qui nous inviteront à ouvrir les portes du rêve.

 

Je suis inculte parce-que je n'en pratique aucun, et insecte parce-que je me méfie de toutes.  [ Raymond Queneau ] Transmis par un lecteur du Sud.

 

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.