19/11/2017

No 323

La Chronique de DAZ

No 323 du dimanche 19 novembre 2017

 

Le nouveau parti (LREM - Les Républicains En Marche) du président français Emmanuel Macron tient assises ce jour pour élire un nouveau président. Et comme en Chine et en ancienne URSS, il n'y a qu'un candidat. C'est ce qu'on appelle le changement…

 

Un voisin de l'Est me fait parvenir un long texte concernant l'utilisation des anglicismes dans la langue française: - un Valaisan a développé une application d’échange de repas préparés entre voisins. Cela s’appelle: "Neighbours’ Food". Je me demande si, du côté de Grimisuat ou d’Evolène, tout le monde est à l’aise avec ça! Comme il a bien raison…

 

Le Grand Conseil de Fribourg a voté une nouvelle loi interdisant à certaines catégories de personnel (police et infirmières, entre autres) du Canton de faire la grève alors que la Constitution fédérale par son article 28 l'autorise. Que fera l'Etat de Fribourg après que tous leurs gendarmes aient cessé le travail pendant 24 heures?

 

Quand je vois un samedi vers midi, 3 con(trôleurs) du stationnement distribuer systématiquement à toutes les bagnoles stationnées le long du chemin des Coudriers une amende de quarante balles parce que leurs propriétaires ont oublié de mettre le disque bleu ou ont dépassé l'heure prévue alors que la moitié des cases sont vides, je me dis une nouvelle fois que la République et Canton de Genève préfère talquer des bagnoles stationnées que de poursuivre les fauteurs d'infractions bien plus graves et dangereuses…

D'une lectrice du Sud: - le 6 novembre dernier, alors que la nuit est déjà tombée sur la plate-forme azuréenne, un avion de ligne s'engage pour décoller de l'aéroport de Nice. L'Embraer ERJ190 affrété par la compagnie portugaise TAP, doit se rendre à Lisbonne. C'est alors que l'équipage fait une terrible méprise. Le pilote confond la piste 04L sur laquelle il a été autorisé à décoller avec le taxiway qui longe cette piste! Au bout de "quelques secondes" à peine, l'erreur est détectée par le contrôle du trafic aérien. Mais l'avion de ligne de TAP est déjà lancé. Il parcourt près d'un kilomètre et atteint même la vitesse de 170 km/h, avant d'interrompre in extremis sa manœuvre de décollage. Il fera alors demi-tour pour se repositionner, cette fois, sur la piste. Pourtant la piste et le "taxiway" ou chemin de roulage en français dans le texte qui la longe font l'objet d'un balisage différent, avec un code couleur spécifique, afin d'éviter justement ce genre de méprise. Cet incident n'est pas sans rappeler une tentative d'atterrissage d'un  Boeing du compagnie asiatique, il y a fort longtemps, sur la route Suisse entre Versoix et Belevue…Passagers, avant de décoller lors de votre prochain vol, observez le cheminement…

Sur ce, bon dimanche à tous, malgré la défaite de Federer…

L'eau trouvera toujours le chemin pour arriver quelque part!

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.