20/11/2017

No324

La Chronique de DAZ

No 324 du lundi 20 novembre 2017

 

Quand un écrivain utilisait un assistant pour écrire un livre, on parlait de "nègre". Comme ce mot a maintenant une connotation raciste, les pédants conseillent l'utilisation de prête-plume, Tout fout le camp…

Belle histoire pour un lundi matin en provenance d'un ami du Sud. Le curé d'un village apprend que la jeune Marie est enceinte de lui. Aussitôt il va lui parler, pour lui expliquer que ce n'est pas possible dans ce petit village. Il faut qu'elle déménage dans un village voisin, mais il veillera à verser chaque mois sur un compte une belle somme d'argent pour l'entretien du petit, jusqu'à ses 18 ans. Marie s'exécute et le curé tient parole. Un mois avant les 18 ans du petit, le curé dit au sacristain: - va voir Marie et dis lui bien que c'est le dernier versement. Observe bien son visage lorsque tu lui diras cela.- observer son visage mais pourquoi faire demande le sacristain? Et le curé de  répondre: - mais pour savoir si elle est heureuse ou triste? Une fois arrivé sur place, le sacristain remplit sa mission, et reste à observer Marie. Mais pourquoi me regardez vous ainsi? demande Marie. - c'est un ordre de Monsieur le Curé. C'est pour voir si la nouvelle vous rend heureuse ou triste?. Eh bien, dites à Monsieur le Curé que j'ai avorté au bout de 2 mois de grossesse, mais que j'étais quand même bien contente de recevoir l'argent chaque mois pendant 18 ans. Et là, observez bien le visage que fera Monsieur le Curé! Bonne semaine à tous…

Aperçu Bernard Tapie et Johnny Hallyday à la télévision récemment. Ils ont un peu perdu de leur superbe…

 

Le FC Sion s'est fait talquer à Bâle samedi soir, 5 à 1. Ca sent un nouvel entraîneur par là-bas…

 

Reçu un petit message à propos de la presse dominicale d'un ami de retour d'un grand voyage dans le Sud: -Rien ne résume mieux la qualité de notre presse que cette ancienne lettre de lecteur au rédacteur en chef: - Monsieur, je suis au petit coin et j'ai votre journal devant moi, dans deux minutes je vais l'avoir derrière moi! Pas tout tort, l'ami…

Parcouru en TPG (Trajet Piétonnier Gratuit) l'ancien cheminement piétonnier entre le Petit-Saconnex et la Gare CFF de Genève Cornavin. Ce parcours a été partiellement refait et (re)arborisé et constitue un itinéraire absolument magnifique entre promenades, arbres, taillis réservé aux piétons et nouvellement aux cyclistes. Pour critiquer plus souvent qu'à mon tour la Ville de Genève, il faut constater que dans ce domaine, elle a fait fort comme ils disent au Valais. Bravo et merci. Ces 45 minutes de marche sont revigorantes, et ça ne sont pas les coureurs et sportifs qui préparent la Course de l'Escalade qui diront le contraire. Le retour s'est aussi fait en TPG (Transports Publics Genevois)…

 

Plus on cuisine, plus on devient astucieux! (Thierry Marx)

 

DAZ, alias Daniel Zurcher

 

| Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.